Cameroun : Sa Majesté Mabouka Njoh Ernest Serge installé chef traditionnel de 3è degré du village Ndoghem I


Lecture 6 min.
Le nouveau chef et ses collègues
Le nouveau chef et ses collègues

Le weekend du 9 décembre 2023 n’a pas été du tout repos pour Mathias Tayem Fombele, Sous-préfet de Douala 5. Et pour cause, en compagnie de Sa Majesté Mbodi Epée Gaston, chef du canton Bassa/Wouri, il a procédé à l’installation de Sa Majesté Mabouka Njoh Ernest Serge, au prestigieux poste de chef traditionnel de 3è degré du village Ndoghem I, lequel est composé de six quartiers, et situé dans la région du Littoral, département du Wouri, arrondissement de Douala 5.

On a noté la présence à cette cérémonie des autorités administratives, judiciaires, politiques, traditionnelles et religieuses, des associations, des groupes de danse, des artistes et des habitants dudit village.

Le nouveau chef et son épouse
Le nouveau chef et son épouse

Après la lecture de l’arrêté préfectoral N°877/AB/C19/SAAJP, portant homologation de la désignation du chef de 3è degré du village Ndoghem I, arrondissement de Douala 5, le Sous-préfet a juste dit : « Populations du village Ndoghem I, voici votre chef ! ». Puis il avait immédiatement remis une copie de cet arrêté d’homologation à l’élu du jour, qui n’était autre que le jeune et très dynamique chef, Sa Majesté Mabouka Njoh Ernest Serge.

Sa majesté Mabouka Njoh Ernest Serge pour perpétuer la dynastie

Parlant du village Ndoghem I, territoire de commandement du nouveau chef, il est composé de six (06) quartiers, à savoir :

  • Makèpè Terminus
  • Makèpè Petit Pays
  • Makèpè Maturité
  • Cacao-Barry
  • Gentil
  • Ndogbati
Le sous-préfet, le chef du canton et le nouveau chef du village Ndoghem I
Le sous-préfet, le chef du canton et le nouveau chef du village Ndoghem I

Quant à la dynastie régnante, elle a débuté avec le règne de Sa majesté Ngouan Mayel Samuel, qui a régné de 1919 à 1957 avant l’indépendance. Ensuite Sa majesté Mabouka Ernest Mboulinard, de 1957 à 1985, puis Sa majesté Njoh Mabouka, de 1987 à 2000. Aujourd’hui avec l’intronisation du nouveau chef, Sa majesté Mabouka Njoh Ernest Serge, qui perpétue la dynastie régnante.

« La désignation du nouveau chef de notre village est le choix de tous. Il y a 3 ans, le chef Njoh a voyagé (décédé). Comme les us et coutumes l’exigent, les fils, les femmes et filles de notre village ont procédé, avec le concours de la diligence et de sagesse du chef de notre canton, à la désignation du nouveau chef de notre village. Cette désignation a été faite solennellement, en présence de l’autorité administrative, coordinatrice de celle-ci, qui a eu lieu, le 9 août 2023. Ce jour mémorable est l’apothéose de celui qui passe par son intronisation du règne de notre village », a indiqué le président du comité d’organisation de cet évènement.

« Le choix de tous »

Le nouveau chef du village Ndoghem I
Le nouveau chef du village Ndoghem I

« De par ma voix, les femmes, les filles et les fils du village Ndoghem I, doivent parler d’une seule voix, car, c’est l’union qui fait la force. Sa Majesté Mabouka Njoh Ernest Serge prône toujours, depuis sa désignation, la paix, le pardon, la réconciliation, l’unité et l’amour. Il invite tout le monde à monter dans ce bateau, ce qui peut être utile et qui doit être le socle du développement dans notre village, resté dans l’ombre. De même, il prône le vivre-ensemble, si cher à notre président de la République, Son Excellence Paul Biya. Les portes de la chefferie sont grandement ouvertes à tous, sans exclusive ! Sentez-vous à l’aise à Ndoghem I », a-t-il conclu.

Tour d’honneur du nouveau chef devant l’assistance
Tour d’honneur du nouveau chef devant l’assistance

Pour l’étudiante Karis Agbor, « le nouveau chef de ce village a vraiment été le choix de tous. Je ne réside pas dans ce quartier, mais je le dis pourquoi. Parce que partant de l’intronisation par le chef du canton Bassa/Wouri, Sa majesté Mbodi Epée Gaston, en passant par les différentes allocutions et l’installation par le sous-préfet de Douala 5, tout s’est déroulé dans le calme total. Alors qu’en pareille circonstance ailleurs, on assiste aux troubles de tous genres, conduisant même aux morts d’hommes ».

« Je souhaite bon vent au nouveau chef de ce quartier ! », avait-elle ajouté.

Le sous-préfet remet une copie de l’arrêté d’homologation au nouveau chef
Le sous-préfet remet une copie de l’arrêté d’homologation au nouveau chef
Le chef du canton Bassa Wouri procède aux rites traditionnels d’intronisation
Le chef du canton Bassa Wouri procède aux rites traditionnels d’intronisation
Prestation du célèbre groupe Ambassy bey
Prestation du célèbre groupe Ambassy bey
Le chef du canton Bassa Wouri et le sous-préfet de Douala 5
Le chef du canton Bassa Wouri et le sous-préfet de Douala 5
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter