Cameroun : Me Sylvain Souop réunit le MRS de Kamto et le RDPC de Biya

La levée de corps de Maître Sylvain Souop s’est tenue le 27 février 2020 à l’hôpital général de Yaoundé en présence d’une grande foule. Le professeur Maurice Kamto et le ministre Grégoire Owona étaient également présents dans cette cérémonie. L’avocat a été porté en terre, le 29 février 2020, dans son village natal, à Baham (région de l’Ouest).

Le ministre du Travail et de la Sécurité sociale Grégoire Owona et le président national du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), Maurice Kamto étaient non seulement présents à la levée de corps de Me Sylvain Souop décédé le 16 janvier 2020, mais également très proches, et visiblement en pleine conversation. Un geste qui pour beaucoup, est une bonne leçon pour ceux qui ont cru que la divergence politique était une rivalité.

D’après le programme de ses obsèques, la dépouille avait été acheminée au domicile du défunt. Mais bien avant, des hommages lui étaient rendus, à la Cour suprême du Cameroun, par ses pairs. Une veillée était organisée jusqu’à l’aube en sa mémoire.

A travers un communiqué signé par le secrétaire général du MRC, Me Christopher Ndong rappelait aux militants du parti que cette « cérémonie à la Cour suprême du Cameroun était strictement judiciaire et aucun militant du MRC n’était autorisé de porter la tenue du parti pour y aller ». Des proches du défunt et des centaines de militants et sympathisants du MRC de Kamto étaient présents à la morgue et à Baham.

Pour rappel,  Me Sylvain Souop, en compagnie de son collègue Me Temate, a été victime d’un grave accident de la circulation, survenu dans la nuit du vendredi 10 au samedi 11 janvier 2020, à l’entrée de la ville de Bafoussam (région de l’Ouest). Les deux hommes ont été transportés d’abord, à l’hôpital régional de Bafoussam avant d’être évacués à Yaoundé. Victime d’une fracture du bras droit, Me Souop devait subir une opération.

Selon ses proches, jusqu’à mercredi 15 janvier, l’avocat avait bonne mine et attendait sereinement l’opération de son bras fracturé. A l’annonce de son décès, ses proches indexaient une erreur médicale. Avocat au Barreau du Cameroun et militant du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, Me Souop pilotait le pool d’Avocats du MRC.

Une autopsie en vue de déterminer les causes exactes de la mort de Me Sylvain Souop avait été réalisée le samedi 15 février 2020 à Yaoundé. Les résultats n’ont pas encore été rendus publics.

A lire : Cameroun : Me Sylvain Souop est-il mort assassiné ?