Burundi : la Communauté des Etats d’Afrique de l’Est se dit prête à travailler avec Evariste Ndayishimiye

Evariste Ndayishimiye

Apres la proclamation des résultats provisoires du scrutin du 20 mai par la Commission électorale nationale indépendante du Burundi, la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est félicite Evariste Ndayishimiye pour son élection dès le premier tour de ce scrutin qui suscite de nombreuses contestations de la part de l’opposition.

Dans un communiqué de presse de publié ce 26 mai, cette la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est salue les efforts du peuple burundais dans la promotion de la démocratie et des droits humains. Elle encourage également les différentes parties prenantes aux élections à œuvrer pour la paix et le développement de ce pays et de la région.

« La Communauté exhorte toutes les parties à faire preuve de patience et à maintenir la paix qui prévaut actuellement dans le pays alors que la phase finale du processus électoral est en cours. Cela fournira un espace pour l’examen et la conclusion des contestations conformément à la constitution et l’annonce finale des résultats par la cour constitutionnelle. Les burundais de toutes tendances politiques sont donc instamment priés de garder la paix en vigueur et de maintenir la tolérance qui a caractérisé jusqu’à présent ce processus électoral », a indiqué l’institution, dans un communiqué.

Cette structure regroupant 7 pays de la partie de l’Est du continent (Burundi, Rwanda, Kenya, Tanzanie, Ouganda et Soudan du Sud) ajoute également que la tenue de ce scrutin est une victoire pour la région et pour ce pays. « La conclusion pacifique du processus électoral sera non seulement une grande victoire pour le peuple burundais, mais pour la Communauté de l’Afrique de l’Est en tant que région. LA CAE est prête à travailler avec le nouveau gouvernement de la République du Burundi pour concrétiser la vision d’une Afrique de l’Est prospère, compétitive, sûre, stable et politiquement unie ».

Pour rappel, la proclamation a suscité la contestation de  Agathon Rwassa, candidat du Conseil national pour la liberté. Ce dernier estimant  que le résultat ne reflète pas la réalité des urnes.

A lire : Burundi : Evariste Ndayishimiye succède à Pierre Nkurunziza malgré l’indignation de l’opposition