Benoît XVI au Cameroun : « Je viens parmi vous comme un pasteur »

Arrivé mardi à Yaoundé, Benoît XVI a été accueilli par une foule immense de fidèles et de curieux venus des dix régions du Cameroun et d’autres pays du continent. Réunis sur le parcours allant de l’aéroport de Yaoundé Nsimalen jusqu’à l’annonciature, ils ont exprimé leur joie d’être les premiers à le recevoir. Après avoir rencontré le président Paul Biya, le Pape a eu ce mercredi une réunion avec les évêques, puis a célébré les vêpres à la Basilique Mineure Marie Reine des Apôtres.

Notre correspondante au Cameroun

La polémique qui a précédé la venue de Benoît XVI n’a pas empêché les fidèles de se déplacer en masse pour le recevoir. S’exprimant, mardi, sur la propagation du VIH-Sida, le Saint-Père avait déclaré qu’« on ne peut la résoudre avec la distribution de préservatifs », et qu’au contraire cela « accroît le problème. » Arrivé un peu plus tard à Yaoundé, la capitale du Cameroun, une foule immense l’a acclamé de l’aéroport jusqu’à l’annonciature.

Accueilli par le président Biya, il a dit sa joie d’être dans un pays de paix, de tolérance, d’une grande diversité linguistique, culturelle et religieuse. « Le Cameroun est une terre d’espérance », a-t-il déclaré. Et Mgr Victor Tonye Bakot, l’archevêque de Yaoundé, d’ajouter plus tard, « Dieu aime particulièrement le Cameroun, et tous ceux qui y vivent. Votre venue et celles de votre prédécesseur en sont les preuves ! »

Mercredi matin, après sa rencontre avec le président Biya, le Pape a eu une réunion avec les évêques, puis dans l’après-midi, il a célébré les vêpres à la Basilique Mineure Marie Reine des Apôtres bâtie sur le lieu de construction de la première église camerounaise.

Le Pape des pauvres et des malades

La suite de la visite du Pape Benoît XVI au Cameroun prévoit la célébration de la messe jeudi, à 10 heures, au Stade Omnisport de Yaoundé. Plus de 5000 personnes sont attendues. Au cours de cette célébration le Pape va fêter avec le peuple de Dieu la solennité de Saint Joseph, son saint patron. Il délivrera également l’instrument de travail des évêques lors du prochain Synode qui se tiendra à Rome en Italie.

Le partage de Benoît XVI avec les malades aura lieu dans l’après midi. Il rencontrera les handicapés du Centre national de réhabilitation des Handicapés d’Etug Ebe, un quartier de Yaoundé. Ce centre créé en 1971 par le cardinal canadien Paul Emile Léger est spécialisé dans l’accompagnement spirituel et la rééducation des handicapés. « Il est venu partager aussi nos souffrances, comme le Christ », déclare une chrétienne ayant fait le déplacement de Douala pour vivre la visite du Saint Père. Les plus heureux sont sans doutes l’ensemble des religieux et religieuses du Cameroun, « le peuple des personnes consacrées » qui sont au nombre de deux mille cinq parmi les quatre millions sept-cents fidèles du Cameroun.

Lire aussi :

 Le Cameroun reçoit le pape Benoît XVI