Au moins 346 migrants secourus au large de la Libye

Ils sont 346 migrants qui ont été secourus par les gardes côtes libyens alors qu’ils tentaient de rejoindre les côtes européennes.

Les garde-côtes libyens ont annoncé, ce mardi 29 septembre 2015, avoir secouru 346 migrants à bord de trois canots pneumatiques au large de Garaboulli, à 60 km à l’est de Tripoli. « Les bateaux ont été interceptés à environ 10 milles marins au large de Garaboulli et de Ghot el-Rommane (environ 35 km à l’est de Tripoli). Les deux premiers transportaient 230 migrants dont 34 femmes et quatre enfants. Le troisième transportait 116 migrants, dont 54 femmes et deux enfants », a indiqué Mohamad Jannane, un officier des garde-côtes libyens. Selon lui, « nous avons été informés de la présence de ces embarcations, dans la nuit de lundi à mardi. L’opération de sauvetage s’est déroulée entre 01H00 du matin (GMT+2) et 04H00, nos bateaux sont petits et étaient surchargés ». Les migrants ont été acheminés vers la base navale de Tripoli à bord des navettes des garde-côtes, avant d’être placés dans les centres de rétention.

A la recherche de meilleures conditions de vie, des milliers de migrants affluent régulièrement sur les côtes européennes. Pas plus tard que lundi, Médecins sans frontières (MSF) a annoncé avoir secouru 257 migrants au large de la Libye. « Le navire Dignity One a effectué plusieurs opérations de sauvetage et procède à une troisième intervention dans les eaux internationales, au large de la Libye », avait déclaré un porte-parole de l’ONG.

Le 19 septembre, plus de 4 500 migrants tentant la traversée vers l’Europe depuis les côtes libyennes avaient été secourus lors de 21 opérations de sauvetage.