Attendu en Algérie demain, Mohammed VI pose ses conditions

Le roi du Maroc, Mohammed VI attendu en Algérie
Le roi du Maroc, Mohammed VI

Le roi du Maroc, Mohammed VI, doit se rendre en Algérie, ces 1ᵉʳ et 2 novembre 2022. Le souverain, qui a reçu l’invitation pour participer au sommet de la Ligue arabe, a posé ses conditions.

L’Algérie pourrait recevoir un invité de marque, à compter de demain mardi, pour deux jours. En effet, le roi marocain, Mohammed VI, devrait prendre part au sommet de la Ligue arabe. Seulement, il y aurait des préalables. C’est ce qu’a annoncé le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita.

Mohammed VI décidera de participer si…

Le ministre des Affaires étrangères et des Marocains résidant à l’étranger a assisté à la réunion préparatoire du sommet. Une belle opportunité pour M. Bourita d’évoquer une question actuellement au centre de toutes les interrogations. Il s’agit en effet de la participation ou non du souverain alaouite à ce conclave.

« Le roi Mohammed VI décidera si les conditions de sa participation au sommet d’Alger sont réunies ». C’est ce qu’a indiqué le chef de la diplomatie marocaine. Une condition préalable pour que le roi prenne part à ce 31ème sommet de la Ligue arabe. Un suspense dès lors maintenu sur le sujet, à quelque 24 heures du début des travaux de cette rencontre régionale.

Le différend entre le Maroc et l’Algérie au cœur du sommet

A noter que lors de ce sommet, le différend entre le Maroc et l’Algérie fera l’objet d’un traitement spécial. Alger, en plus d’avoir interrompu les relations diplomatiques avec Rabat, a fermé son espace aérien aux appareils marocains. Ce n’est pas tout, les autorités algériennes ont même fermé le Gazoduc Maghreb – Europe. Conséquences : en plus de priver le Maroc de gaz, la décision a impacté l’approvisionnement de l’Europe.

Lire : Maroc : Mohammed VI maintient le suspense sur son voyage en Algérie

Des questions qui seront donc au cœur des échanges qui doivent débuter demain. Le roi Mohammed VI sera-t-il à Alger mardi 1er novembre ? Plus que quelques heures pour en avoir le cœur net. Notons par ailleurs que si le souverain effectue le déplacement, ce sera une première depuis plus d’une décennie. Pour deux pays voisins en Afrique du Nord.