Attaqué devant la CIJ pour génocide à Gaza, Israël prépare sa défense face à l’Afrique du Sud


Lecture 2 min.
La délégation sud(africaine à la Cour internationale de justice
La délégation sud(africaine à la Cour internationale de justice

La Cour internationale de justice a commencé, ce jeudi, à éplucher la requête déposée par l’Afrique du Sud contre Israël. Le gouvernement sud-africain attaque Tsahal pour génocide dans la bande de Gaza.

La situation à Gaza est au centre des débats à la Cour internationale de justice. C’est l’Afrique du Sud qui a lancé la procédure visant à attaquer Israël pour génocide à Gaza. Ce, en se basant sur la Convention des Nations Unies sur le génocide. Pour la délégation sud-africaine, Israël est en train de commettre un génocide dans la bande de Gaza.

Des mesures d’urgence dans la bande de Gaza

Ce jeudi 11 janvier 2024 a été la première journée d’audience consacrée à la présentation des arguments de Pretoria. Le gouvernement sud-africain a saisi l’opportunité pour demander des mesures d’urgence dans la bande de Gaza. La délégation sud-africaine était conduite par Ronald Lamola, ministre de la Justice. L’officiel a fait le déplacement avec un pool d’avocats.

« Le Hamas n’est pas un État et ne peut donc entamer des procédures devant la Cour internationale de justice, il est donc de notre devoir de porter la situation à Gaza devant vous », a déclaré la délégation sud-africaine. Les avocats sud-africains ont longuement insisté sur les souffrances des Palestiniens vivant à Gaza, depuis l’assaut israélien.

« Israël a une intention génocidaire contre les Palestiniens de Gaza »

Selon Tembeka Ngcukaitobi, avocat de la Haute Cour d’Afrique du Sud, « Israël a une intention génocidaire contre les Palestiniens de Gaza ». Pour la robe noire, c’est une évidence « dans la manière dont cette attaque militaire est menée ». Pretoria insiste que Tsahal est convaincu que « l’ennemi n’est pas seulement le Hamas, mais qu’il est ancré dans le tissu de la vie palestinienne à Gaza ».

L’Afrique du Sud demande à la Cour d’ordonner, en urgence, la fin des opérations israéliennes. Pretoria appelle à faire en sorte que les Palestiniens puissent avoir de l’eau, de la nourriture, de l’électricité en plus d’accéder aux soins. Pour le gouvernement sud-africain, il est impératif pour la Cour de préserver les preuves d’un génocide. Ce vendredi, Israël présentera sa défense.

Avatar photo
Journaliste pluridisciplinaire, je suis passionné de l’information en lien avec l’Afrique. D’où mon attachement à Afrik.com, premier site panafricain d’information en ligne
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter