Attaque du Thalys : Ayoub El Khazzani placé à l’isolement pour éviter toute propagande

Ayoub El Khazzani, l’auteur de l’attaque avortée dans le Thalys reliant Amsterdam à Paris, est placé en détention provisoire à Bois-d’Arcy dans les Yvelines. Par mesure de sécurité, il a été placé à l’isolement afin d’éviter toute propagande.

Le principal suspect dans l’attaque du Thalys du 22 août dernier, Ayoub El Khazzani a été placé en détention provisoire à Bois -d’Arcy dans les Yvelines. Inculpé pour tentatives d’assassinats à caractère terroriste, il est détenu à l’isolement par mesure de sécurité mais aussi pour éviter toute propagande. Le jeune Marocain de 25 ans est isolé au quatrième et dernier étage de la prison au milieu d’une vingtaine de cellules où d’autres détenus sont aussi à l’isolement. Ayoub El Khazzani a interdiction de leur parler, notamment pour éviter toute propagande.

Sa surveillance est poussée à l’extrême. Quand il sort de sa cellule, les autres détenus doivent rester enfermés. De ce fait, il ne croise que le personnel pénitentier qui surveille ses moindres faits et gestes et déplacements. Sa mise en détention dans cette maison d’arrêt inquiète Phillipe Campagne, un syndicaliste, qui redoute que « son arrivée dans la prison fasse un peu l’attraction. Les détenus vont savoir tôt ou tard qu’il est là, et ça va être une émulsion».

En dépit des soupçons qui pèsent sur lui, Ayoub El Khazzani est traité comme n’importe quel autre prisonnier. Il dispose des mêmes droits que les autres. Au sortie de sa cellule, il n’a pas été menotté, n’a pas eu d’entrave aux pieds et ne porte pas d’uniforme carcéral. Pour l’heure, aux yeux de la justice, il est présumé innocent.

L’enquête se poursuit et le parcours du jeune Marocain reste encore à déterminer. Ce mardi, des perquisitions ont été menées au domicile de sa soeur en Belgique afin d’y trouver des documents compromettants. Ayoub El Khazzani avait été maîtrisé le 21 août dernier par des passagers alors qu’il sortait des toilettes du Thalys. Il était armé d’une kalachnikov de neuf chargeurs pleins contenant quelque 270 balles, d’un pistolet Luger, d’un cutter et d’une bouteille de 50 cl d’essence.

Lire aussi :

 Attaque du Thalys : Ayoub El Khazzani en détention provisoire