Arrestation au Maroc de 25 migrants qui tentaient de prendre d’assaut Ceuta et Melilla

Migrants à Mellila
Des migrants à Mellila

Une vingtaine de candidats à l’émigration clandestine ont été interpellés par les autorités marocaines. Ils préparaient un assaut contre les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla.

Selon une annonce de la police marocaine, la vingtaine de migrants interpellés sont tous originaires d’Afrique subsaharienne. Ils prévoyaient de s’introduire dans les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla par effraction des barrières frontalières. Par ailleurs du matériel a été saisi.

Dans un communiqué, la Direction générale de la Sûreté nationale a indiqué que «la préfecture de police de Tanger a mis en échec samedi une tentative d’immigration illégale et interpellé 25 individus originaires de pays d’Afrique subsaharienne». Les autorités royales ont précisé que «les migrants interpellés avaient en leur possession 36 objets en fer de fabrication artisanale susceptibles d’être utilisés dans des opérations collectives d’immigration par escalade».

Par ailleurs, la police marocaine a, lors de la perquisition d’un magasin à Tanger, mis la main sur 138 objets métalliques de fabrication artisanale, susceptibles d’être utilisés pour des opérations d’escalade. Cette opération intervient après le drame du 24 juin dernier, ayant coûté la vie à 37 migrants (25 selon les autorités de Rabat), alors que 2 000 candidats à l’émigration clandestine prenaient d’assaut l’enclave espagnole de Melilla.

Partis de la ville marocaine de Nador, ces migrants auraient entrepris un passage en force, faisant usage de bâtons et autres objets contondants pour faire face aux forces de sécurité marocaines. D’ailleurs, il a été établi que deux policiers marocains ont perdu la vie au cours de cet assaut meurtrier, tandis que plus de 140 agents des forces de l’ordre marocaines ont été blessés en voulant faire échec à cette traversée.

Lire : Le Maroc corrige son dispositif sécuritaire après le drame de Melilla