Algérie ou Maroc : la CAN 2025, une patate chaude entre les mains de la CAF


Lecture 2 min.
Patrice Motsepe, président de la CAF
Patrice Motsepe, président de la CAF

Le choix du pays hôte de la Coupe d’Afrique des Nations 2025 est devenu un casse-tête pour la CAF. A plusieurs reprises, la Confédération africaine de football a différé la désignation du pays organisateur de la CAN.

Initialement prévue en février, la décision de désigner le pays organisateur de la prochaine CAN a plusieurs fois été reportée. Alors qu’une annonce était attendue au Congrès de la FIFA à Kigali, le 16 mars, Patrice Motsepe maintient le suspense. Le président de la CAF a finalement décidé de ne pas dévoiler, à cette occasion, le nom du pays organisateur.

L’Algérie et le Maroc en compétition

Cela pourrait se comprendre, d’autant que le roi Mohammed VI est invité à Kigali pour recevoir le Prix de l’Excellence des mains de Patrice Motsepe. Et ce n’est pas une bonne idée de désigner le pays organisateur de la CAN lors de cet évènement auquel prendra part Gianni Infantino, président de la FIFA. Surtout que l’Algérie, qui a récemment été encensée par le président de la CAF, scrute la situation de très près.

Bien évidemment, l’organisation de cette CAN revêt un caractère plutôt spécial, car elle met en compétition, principalement, deux pays. Il s’agit de l’Algérie et du Maroc, deux voisins en Afrique du Nord et qui se regardent en chiens de faïence. Bien que d’autres pays sont candidats, notamment la Zambie et le duo Nigeria-Bénin, ces deux pays nord-africains sont plus en vue et se la jouent dans les couloirs.

 CAN 2025 : la CAF prolonge le suspense

Selon Véron Mosengo-Omba, secrétaire général de la CAF, le choix de l’organisateur de la CAN est reporté en raison de retards dans les rapports d’un cabinet d’audit indépendant. Prévu pour être clôturé au premier trimestre de 2023, le dossier de choix du pays organisateur de la compétition a pris plus de temps que prévu. Il se dit que le comité exécutif de la CAF n’a pas encore reçu les différents rapports effectués par ce cabinet d’audit.

Avec ce report de la décision, la CAF ne fait que prolonger le suspense chez les différents acteurs du football africain. Ces derniers continuent de s’interroger sur le pays hôte de la CAN 2025. Notons que l’Algérie a déjà organisé la CAN en 1990. Quant au Maroc, il devait organiser la Coupe d’Afrique en 2015. Il fut disqualifié par la CAF à quelques semaines de la phase finale. A l’époque, le royaume avait émis des demandes répétées de report de la compétition, en raison du virus Ebola alors présent sur le continent.

Avatar photo
Journaliste pluridisciplinaire, je suis passionné de l’information en lien avec l’Afrique. D’où mon attachement à Afrik.com, premier site panafricain d’information en ligne
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter