Algérie : Les chutes de neige paralysent plusieurs régions du pays

Même si la situation semble revenir à la normale dans les régions du nord du pays après la réouverture des différents axes routiers et le rétablissement du courant électrique, l’espoir pourrait être de courte durée car les prévisions météo sont loin d’être de bon augure.

Si ce n’est pas la galère ça y ressemble. La vague de froid qui ébranle l’Europe n’a pas épargné l’Algérie et certaines localités du pays sont toujours bloquées alors que les prévisions météo ne sont pas annonciatrices d’espoir quant au retour à la normale. La neige blanchira encore dans les jours qui viennent les régions dépassant les 300 mètres d’altitude.

Avec la neige, les villageois s’affairent à s’approvisionner en denrées alimentaires de produits de première nécessité. La tendance à l’amélioration n’est pas encore là chez de nombreux citoyens qui ont réussi à sortir de leur isolement grâce à l’intervention de l’armée nationale populaire qui a déployé de lourds moyens humains et matériels. La neige qui avait touché l’ensemble des régions du nord du pays a entrainé aussi la fermeture des écoles. Les services administratifs ont fonctionné au ralenti hier et aujourd’hui alors que dans certains hôpitaux submergés par les malades, le personnel soignant est complètement dépassé.

L’isolement qui a touché la quasi-totalité des villages des wilayas de Tizi-Ouzou, de Bejaia et de Bouira a concerné aussi le réseau internet. La rupture du courant électrique et des lignes de téléphonie fixe dans plusieurs localités a fait que plusieurs milliers de personnes restaient injoignables du fait de l’impossibilité de faire fonctionner leurs téléphones, même les portables étant déchargés.

Des cellules de crise ont été installées au niveau de plusieurs départements afin de contrôler et de suivre l’évolution de la situation et agir en fonction des besoins des populations. Au moment ou nous écrivons la neige continue de tomber et la température a baissé sensiblement dans pratiquement tout le territoire du pays.

Lire aussi : Le Maghreb touché par le grand froid