Algérie : le nouveau billet de 2000 dinars comporte des mots anglais

billet de 2000 dinars 2022
billet de 2000 dinars 2022

Le français serait remplacé par l’anglais sur le nouveau billet de 2000 dinars émis par la Banque d’Algérie. C’est la fausse et mauvaise polémique lancée par Jean-Luc Mélenchon sur les réseaux sociaux.

C’est une fausse polémique qui a mis ce sujet sur le devant de la scène. Dans l’Hexagone, Jean-Luc Mélenchon, le leader du mouvement d’opposition La France Insoumise, s’est fendu d’un tweet erroné. Montrant un nouveau billet algérien de 2000 dinars, il a déclaré que la langue commune ne l’était plus. En référence selon lui à la disparition de la langue française, qui serait remplacée par l’anglais au Maghreb. Et d’en accuser Emmanuel Macron !

billet algérien 1970
billet algérien 1970

Une sortie vite recadrée par les spécialistes. En effet, si effectivement les nouveaux billets intègrent bien ces trois mots d’anglais « Two Thousand Dinars », ce n’est pas en remplacement de la langue de Molière. Cela fait effectivement plus de 40 ans maintenant que le français n’est plus utilisé sur les billets ou les pièces de monnaie en Algérie.

Un billet de 2000 dinars pour Abdelkader et l’Indépendance

Le billet de 2000 dinars a été créé à l’occasion des 60 ans de l’Indépendance de l’Algérie précise le Journal Officiel. Il est en circulation depuis le 2 novembre. Et il est à l’effigie de l’émir Abdelkader, héros de la résistance à la colonisation française. Mais il faut aussi se rappeler qu’Abdelkader est devenu ensuite un ami de la France, prônant la tolérance et le respect mutuel. D’ailleurs le JO algérien est toujours dans les deux langues, français et arabe.

Encore une fois, les relations tendues entre la France et l’Algérie sont utilisées à des fins partisanes malvenues.

Pour autant, si la langue française recule effectivement au Maghreb, elle progresse en nombre de locuteurs dans le monde. Ainsi, Kinshasa est devenue la première ville francophone du monde et certains analystes, pariant sur le développement de l’Afrique noire, estiment qu’en 2060 le français pourrait être la langue la plus parlée au monde avec 750 millions de locuteurs. En espérant que l’Algérie parle encore un peu français à cette époque lointaine.