Algérie : ce qu’il faut savoir sur la reprise des cours

Le Conseil des ministres, tenu ce dimanche 10 mai 2020, a permis de prendre des décisions s’agissant notamment de la reprise des cours dans l’enseignement supérieur, surtout en ce qui concerne la rentrée universitaire en Algérie pour l’année 2020/2021.

A l’issue du Conseil des ministres dirigé par le Président Algérien, Abdelmadjid Tebboune, d’importantes décisions ont été prises, notamment le report de la rentrée universitaire 2020/2021, finalement prévue à la mi-novembre prochain. Selon Dzair Daily, qui a donné l’information, cette mesure, prononcée pour les universités et les établissements d’enseignement supérieur et de recherche scientifique, concerne également les écoles supérieures affiliées aux différents ministères; qui sont soumises à la même décision.

Le Conseil des ministres a par ailleurs décidé de reporter les examens du Bac et du BEM qui auront lieu au mois de septembre 2020. Quant à la rentrée scolaire, notamment pour les élèves du primaire, du secondaire et du lycée, elle a été reportée au début du mois d’octobre prochain. Mesure forte du gouvernement de Tebboune, l’examen du cycle primaire (5e AP) a tout simplement été annulé, indique le journal. Le 19 mai prochain, il sera lancé une chaîne de télévision thématique publique destinée à l’enseignement à distance.

Si aucune spécificité n’a été donnée quant à la tenue des soutenances de fin d’études, notamment le Master et le Doctorat, il a été retenu que les stages de fin d’études et les stages pratiques, pour la Licence et le Master, se poursuivront dès la reprise des activités économiques des entreprises algériennes, impactées par la maladie à Coronavirus, qui a fait plus de 600 morts dans ce pays d’Afrique du Nord, pour un nombre de cas détectés positifs de l’ordre de 5 700 personnes.

A lire : Algérie : quand Abdelmadjid attaque la France au nom de… Tebboune