Algérie : Abdelmadjid Tebboune honore sa promesse

Le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune

Le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune, est rentré dans son pays après une hospitalisation de deux mois, en Allemagne, suite à une contamination au Coronavirus, tenant ainsi sa promesse de rentrer au bercail dans un délai qu’il avait fixé.

Le chef de l’Etat algérien, Abdelmadjid Tebboune, est apparu à la télévision, ce mardi 29 décembre 2020, au soir. Son avion avait atterri à Alger quelques heures plus tôt. Le président rentrait ainsi d’Allemagne où il était traité pour avoir contracté le Covid-19.

C’est le 28 octobre dernier que le dirigeant algérien, 75 ans, avait pris l’avion pour l’Allemagne. A l’époque, le Présidence algérienne annonçait que le chef de l’Etat partait effectuer des examens médicaux approfondis, après avoir été en contact avec des personnes malades de Covid-19. Auparavant, le Président s’était mis en quarantaine, dans son pays.

Alors qu’il était en Allemagne, et supposé être en train de subir des examens médicaux, le prince Mohamed Ben Salmane d’Arabie Saoudite révèle avoir appris que le Président Tebboune est « atteint de Covid-19 » et lui souhaite un prompt rétablissement. Le peuple algérien venait ainsi d’apprendre la lourde nouvelle, d’une personne « étrangère ».

La confiance envers la Présidence s’effritait et toutes les supputations étaient les bienvenues. Annoncé gravement malade, Le 360 révélait que la maladie de Tebboune s’était aggravé. Pire, le journal était allé jusqu’à annoncer la mort du Président algérien, et que les autorités se préparaient à en faire l’annonce.

Le 13 décembre dernier, dans l’optique de rassurer le peuple algérien, Abdelmadjid Tebboune effectue une sortie sur Twitter, très affaibli. Le dirigeant indiquait suivre de très ce qui se passe en Algérie, et promettait un retour au pays dans deux ou trois semaines. Promesse qui fut tenue, puisque le Président Abdelmadjid Tebboune est rentré en Algérie, mardi soir.

Accueilli à l’aéroport, par plusieurs hauts responsables algériens, dont le Premier ministre Abdelaziz Djerad et le chef d’état-major de l’armée, le Président Tebboune a confié, à la télévision nationale, qu’il lui avait été « difficile d’être loin de son pays », souhaitant « une heureuse année à tous les Algériens… Bien meilleure que 2020 ».

A lire : Algérie : retour de Tebboune avant la fin de l’année ?