Algérie : 18 mois de prison requis contre Rabah Madjer

Rabah Madjer, ancien joueur d'Algérie
Rabah Madjer, ancien Fennec d'Algérie

Une peine de 18 mois de prison ferme a été requise contre l’ancien footballeur de l’équipe nationale d’Algérie, Rabah Madjer. Le joueur à la spectaculaire talonnade est poursuivi pour des faits d’escroquerie. Le verdict sera prononcé le 9 juin.

L’ancien sélectionneur des Fennecs et ancien attaquant vedette de l’équipe de football d’Algérie et du FC Porto, Rabah Madjer, pourrait écoper de 18 mois de prison ferme. C’est la requête faite par un procureur d’Alger, ce jeudi 2 juin 2022. L’ancienne star du football est poursuivie pour «faux et usage de faux, fausse déclaration et escroquerie». Que lui reproche-t-on ?

Rabah Madjer, aujourd’hui âgé de 63 ans, aurait continué à percevoir des chèques de publicité publique, un an après la fermeture de ses deux journaux Al Balagh et Al Balagh Erriadhi. Pour ces faits délictuels, il est attaqué en justice par l’ANEP (Agence nationale d’édition et de publicité). La plaignante exige la restitution des sommes empoché en plus d’un paiement de dommages et intérêts.

A lire : C1 : Riyad Mahrez en passe de battre le record de Rabah Madjer