Algérie : 18 migrants africains périssent dans un incendie

En Algérie, dix-huit migrants africains sont morts dans un incendie qui s’est déclaré, ce mardi avant l’aube, dans un hangar qui leur sert de camp.

Drame en Algérie où dix-huit migrants africains sont morts dans un incendie qui s’est déclaré, ce mardi avant l’aube, dans un hangar qui leur sert de camp. Quarante-trois autres personnes ont été blessés. La protection civile est intervenue rapidement pour circonscrire l’incendie.

L’incendie qui s’est déclaré à 3 heures du matin, à Ouargla, à 800 km au sud-est d’Alger, a tué 18 personnes et blessant 43 autres. Aucune indication sur l’origine du sinistre et les nationalités des victimes. Toutefois, selon un responsable algérien, il y avait plus de 600 personnes sur ce site, un hangar avec toutes les commodités mis à leur disposition par les autorités locales et aménagé par ces migrants.

Une enquête a été ouverte par la police scientifique et la préfecture pour déterminer les causes de cet accident, probablement provoqué par un chauffage de fortune, les températures ayant fortement chuté ces derniers jours . L’Algérie est devenue une destination privilégiée pour les migrants subsahariens. Cet afflux est à l’origine de comportements de plus en plus racistes. Des articles de presse à caractère racistes et xénophobes sont souvent indexés et dénoncés par des ONG.

Certains Algériens ont du mal à tolérer la présence sur leur de subsahariens et n’hésitent pas à avoir des comportements racistes souvent peint de violence. Ces migrants africains fuient souvent les conflits et la misère dans leur pays d’origine et tentent de trouver dans un pays plus sûr. Tout autant les Algériens sont tentés de regagner l’Europe, parfois via des embarcations de fortune, à la recherche de l’Eldorado. Dans la nuit du 3 au 4 octobre dernier, une embarcation de 188 migrants dont 103 Algériens avait été secourue au large d’Espagne. La plupart de ces Algériens étaient des mineurs.