afrik.com fait sa télé

La première de T d’Afrik, l’émission de télévision sur Internet coproduite par afrik.com et alatele.com, a été enregistrée et diffusée vendredi 9 juin à partir de 19 h 15 sur le site web www.alatele.com..

Afrik.com est né il y a quelques semaines du désir de développer les liens entre les pays, les peuples et les cultures de l’Afrique, mais aussi de jeter des ponts entre les Africains et le reste du monde. Nous avons voulu saisir fermement la chance que représentent les nouvelles technologies pour la facilitation des échanges. Notre objectif : rendre compte de l’Afrique vivante, celle qui bouge et va de l’avant malgré les difficultés et les injustices persistantes. Afrik.com veut d’abord être ce lien vers des centaines de ressources dans tout le Continent, qui sont autant de témoignages d’un avenir qui s’invente au quotidien. Nous avons fait, aussi, le pari de porter tous les jours un regard sur l’Afrique qui soit celui d’une information loyale, indépendante de tous les groupes de pressions et libérée des préjugés ; une information documentée, sérieuse sans tristesse au service de tous les Africains. Les premiers échos que nous recevons de votre part nous encouragent à poursuivre dans cette voie.

Le lancement de T d’afrik, vendredi soir, prolonge notre démarche et l’amplifie.

Grâce au professionnalisme et à la gentillesse de nos partenaires d’alatele.com, cette première émission a été une belle aventure que nous avons vécue intensément pendant trente-cinq minutes. Le comédien et metteur en scène caribéen Luc Saint-Eloy – membre du Collectif Egalité luttant, en France, pour une représentation plus équitable des minorités ethniques à la télévision – avait accepté d’être notre parrain. T d’Afrik a reflété l’approche d’afrik.com : des informations, des débats, de la culture, de la musique,… De la palabre et de la gaieté aussi, avec la joie de vivre et l’aisance contagieuses de Pascale Obolo, membre du groupe de création Clam et animatrice du T d’Afrik (ou Thé d’afrik, ou T’es d’Afrik, l’appellation n’est pas déposée !). De l’émotion enfin, grâce au talent ébouriffant de la chanteuse Fania et à François, son guitariste.

L’équipe d’Afrik.com et de ses collaborateurs réguliers s’est mobilisée fiévreusement pour que ce T d’Afrik soit à bonne température, et pour que ce premier service soit aussi savoureux que possible. Merci à Roch Sonnet, analyste compétent et inspiré de l’actualité la plus brûlante. Merci à Falila Gbadamassi, qui est parvenue à ramasser toute la chaleur du football africain dans une chronique de deux minutes. Merci à Olivia Marsaud et à Daniel Bekoutou pour leur éclairage passionnant sur les médias du Continent. Merci à tous ceux qui, en coulisse, ont aidé les chroniqueurs à répéter leurs textes, déplacé le décor, préparé le thé… Merci enfin et surtout à l’équipe d’alatélé.com, à son président Michel Field et à Guillaume Otzenberger, sans qui rien n’aurait été possible. Et à vendredi prochain pour la seconde émission, avec Monsieur Manu Dibango s’il vous plaît !

T d’Afrik peut être regardé à n’importe quel moment, en se connectant sur alatele.com.