A la découverte du Botswana

S’il y a un paradis sur Terre, ce pourrait bien être au Botswana. L’Okavango, son jardin d’Eden, fait sans aucun doute partie des sanctuaires sauvages les plus magnifiques de la planète. On s’y sent immergé en pleine Nature, dans ce qu’elle a de plus grandiose. Les splendeurs du Botswana ne se limitent cependant pas au célèbre delta. Le parc national voisin de Chobe forme avec lui un gigantesque espace naturel, dont la pointe nord – est rencontre les grandioses Chutes Victoria du fleuve Zambèze. Quatre autres grandes régions connaissent aujourd’hui une valorisation croissante : Les parcs naturels du Kalahari au centre et au sudouest du pays, les immenses pans salés du Makgadikgadi, le panhandle à la naissance du delta de l’Okavango et le Tuli Block, perle nichée sur la frontière avec l’Afrique du Sud et le Zimbabwe, au sud-est du pays. Partout au Botswana, Homo modernicus retrouve enfin l’usage de ses sens. Au coeur de la brousse sauvage, dans le silence des grands déserts de sel, ou encore perdu dans l’immensité des champs de papyrus, partout, l’air, la lumière, les bruits et les odeurs obligent à écarquiller les yeux, à gonfler les narines, à tendre les oreilles, à sentir le pouls de la Planète. Paradis sauvage, le Botswana l’est sans aucun doute, mais les Batswana n’ont pas que la richesse de leur patrimoine naturel. Ce peuple, fier et discret, ne déplore aucune guerre dans son histoire et vit une démocratie exemplaire depuis son indépendance en 1966. Au village comme à la ville, on prend tous ensemble les décisions en kgotla, lieu de réunion et de débat. Le pays est paisible et pacifique et son économie florissante semble profiter au plus grand nombre. Le Botswana est donc peut-être aussi un paradis humain, à mi – chemin entre le développement économique de l’Occident et la sagesse de l’Afrique. Tout n’est pas parfait évidemment, mais les Batswana forment une nation bienheureuse et le voyageur ouvert à la rencontre recueillera sourires et marques de bienveillance le long du chemin. Vaste comme la France métropolitaine, riche de sa nature sauvage qu’il a su préserver, et économiquement prospère, le Botswana ne compte que 1,8 millions d’habitants, dont l’empreinte écologique est l’une des plus basses au monde. Le Botswana ne serait-il pas un exemple dont il faut s’inspirer ?

LES COUNTRY GUIDES DU PETIT FUTE :

Les Country Guides sont destinés aux voyageurs individuels mais également à ceux qui partent en groupe. C’est une synthèse d’informations pratiques, culturelles ou d’aventure. Vous y trouverez également de nombreuses cartes et des photos. Les rédacteur des guides du Petit Futé partagent tous une même passion pour un pays et exercent les activités professionnelles les plus variées (vétérinaire, casque bleu, journaliste, architecte…). Leur ambition est d’introduire un ton différent dans la littérature touristique par un regard personnel sur un pays, tout en conviant le lecteur à choisir dans un large éventail d’adresses originales et futées de bon rapport qualité-prix. Les Country guides appartiennent également à leurs lecteurs. Ils les bonifient en envoyant leurs expériences qui sont publiées, contribuant à en faire des guides interactifs. Leur prix de vente les positionne, en général, comme les guides les moins chers du marché.

Le Petit Futé