19 octobre 2017 / Mis à jour à 16:32 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Madagascar : 36 000 ha de forêts détruits chaque année

La déforestation à Madagascar inquiète la société civile. L’île enregistre une perte annuelle de 36 000 ha.

La déforestation à Madagascar est l’une des plus élevée du monde tropical. Les données fournies par l’Office national de l’environnement (ONE) révèlent que 36 000 hectares de forêts naturelles disparaissent chaque année. Selon une étude menée récemment dans la forêt de Mikea - l’une des forêts les plus touchées située dans le sud de l’île Rouge -, la disparition de 75% des espèces végétales originelles, exploitées comme bois d’oeuvre ou utilisées comme plantes médicinales, accompagne la déforestation. Dans cette zone, les surfaces déboisées ont quadruplé depuis la fin des années 1980, selon Newsmada. La situation est d’autant plus alarmante lorsque l’on sait que les forêts abritent la quasi totalité des espèces endémiques de la Grande île.

Les régions d’Atsimo Andrefana et de Boeny détiennent le record en matière de déforestation sur l’île avec respectivement 0,8% et 0,9% par an. Mais en termes de superficie déforestée, ce sont les régions Atsimo Andrefana et Menabe qui sont les plus touchées. Elle ont respectivement perdu près de 66 000 ha et 26 000 ha entre 2005 et 2011.

Cette situation risque de rendre le pays davantage plus vulnérable au changement climatique.



à la une




communiqués

afrik-foot