29 juillet 2014 / Mis à jour à 23:39 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
dossier : Chinafrique

Afrique du Sud - Chine - Pan Afrique - Coopération
Chine - Afrique du Sud, le couple aux échanges économiques déséquilibrés
Destructions massives d’emplois, diminution des exportations sud-africaines, aggravation du chômage ; la percée commerciale de la Chine en Afrique du Sud aurait des effets néfastes sur l’économie de la nation Arc-en-ciel, selon une étude de chercheurs britanniques financée par l’Economic and Social Research Council.

Impossible pour les industries sud-africaines de rivaliser avec les produits importés de Chine. Les entreprises les plus faibles financièrement ne tiennent pas le coup et disparaissent tout simplement. Conséquence : l’économie sud-africaine a perdu 900 millions de dollars entre 2001 et 2010, soit près de 100 millions de dollars par an.

Les industries les plus vulnérables à la pénétration commerciale chinoise sont la fabrication de chaussures, les vêtements, et les produits électroniques tels que les téléviseurs, les lampes et les radios.

L’industrie sud-africaine qui emploie 1,2 millions de personnes a perdu 77 751 emplois entre 2001 et 2010. Une baisse de l’activité économique qui affecte les échanges commerciaux entre la nation Arc-en-ciel et ses partenaires économiques du continent, tels que le Zimbabwe, la Zambie, le Mozambique, la RD Congo, le Kenya, l’Angola, le Nigéria, la Tanzanie, le Malawi et le Ghana.

Les industries sud-africaines les plus vulnérables disparaissent sous le poids sans cesse grandissant de la pénétration commerciale de la Chine.

Les importations chinoises en Afrique du Sud entraîneraient la destruction de 10 000 emplois par an. Le poids commercial croissant de la Chine diminuerait les échanges commerciaux entre l’Afrique du sud et ses partenaires.

Lire aussi :

- La Chine n’arrive pas en Afrique, elle y retourne


lire aussi
Longtemps exploités par les puissances occidentales qui ont encore un tant soit peu la main mise sur les économies de leurs ex-colonies, le pétrole et les autres matières énergétiques africains sont...


dossier
Les relations multilatérales tissées entre la Chine et le continent africain sont amenées à prendre de l’importance. La régulation et la réglementation des échanges économiques de la Chine vers l’Afrique mais aussi des Etats africains vers la Chine sont désormais centraux dans le cadre de la coopération sino-africaine. Comprendre ces relations, les fondements de ces échanges permet d’appréhender la nouvelle réalité de la...


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers

liens utiles