22 octobre 2014 / Mis à jour à 18:41 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Gabon - Mali - Pan Afrique - Soudan - Soudan du Sud - Conflit - Guerre - Politique - Election
La situation au Mali est « l’une des plus graves » que connaît l’Afrique, selon Jean Ping
Ouverture du 19 sommet des chefs d’Etat de l’UA. La crise actuelle au Mali est « l’une des plus graves » que traverse l’Afrique a estimé ce samedi à Addis-Abeba, la capitale de l’Ethiopie, le président de la Commission de l’Union africaine, Jean Ping.

En marge du 19e sommet des chefs d’Etat de l’Union africaine (UA), le président de la commission Jean Ping a déclaré que la crise malienne, dont le nord est sous contrôle de groupes armés, essentiellement islamistes, est « l’une des plus graves » que connaît l’Afrique. « Il ne fait guère de doute que la situation au Mali est certainement une des crises les plus graves à laquelle est confrontée notre continent », a affirmé Jean Ping à l’ouverture d’une réunion du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’UA, consacrée à la crise au Mali, en Guinée Bissau et aux tensions entre le Soudan et son voisin du Sud. « Sa persistance fait peser un réel danger sur la viabilité de l’Etat malien, ainsi que sur la stabilité et la sécurité régionale », a-t-il affirmé, selon l’AFP, avant d’ajouter que « les principes en cause, qu’il s’agisse de la préservation de l’unité et l’intégrité territoriale du pays, du rejet du terrorisme et du refus des changements anticonstitutionnels de gouvernement sont d’une importance capitale pour le continent ».

Par ailleurs, Jean Ping a salué « l’affirmation récente par les deux pays (Soudan et Soudan du Sud, ndlr) de leur volonté de revenir à un esprit de partenariat dans leurs négociations ». Les négociations entre le Soudan et son voisin du Sud n’ont pas vraiment progressé. Les deux pays ne s’entendent toujours pas sur le tracé des frontières, sur la question du pétrole et le statut de certaines zones contestées. L’ancien président sud-africain, Thabo Mbeki, aux commandes des négociations entre les deux pays, présentera au CPS son rapport sur l’évolution des négociations.

Sommet des chefs d’Etat

Le 19e sommet des chefs d’Etat de l’Union africaine aura lieu entre les 15 et 16 juillet prochain. Après l’échec du précédent sommet en janvier dernier durant lequel les chefs d’Etat de l’Union africaine n’étaient pas parvenus à départager les candidats à la président de l’UA, le gabonais Jean Ping, président sortant, et la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma, ancienne épouse de Jacob Zuma et ministre de l’Intérieur de l’Afrique du Sud., le sort des deux candidats devrait être connu lors de ce nouveau sommet.

La crise au Mali, le conflit entre les deux Soudans, la recrudescence des violences dans l’Est de la RDC ou encore le processus de paix en Somalie seront au programme des échanges pendant ce rassemblement de deux jours.

Lire aussi :

- Crise au nord-Mali : l’Union africaine condamne la rébellion

- Les réactions à l’élection de Jean Ping comme président de la Commission de l’UA


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers

liens utiles