20 août 2014 / Mis à jour à 16:19 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux

Guinée - Politique
De retour en Guinée, Alpha Condé veut suivre les traces d’Obama
L’opposant guinéen prône le changement. Après quinze mois d’exil volontaire à l’étranger, l’opposant historique guinéen au régime du président Lansana Conté a regagné Conakry hier, dimanche 21 décembre. Une foule nombreuse de militants et de sympathisants. Une foule nombreuse de militants et de sympathisants a été accueillie à l’aéroport par le président du Rassemblement du peuple de Guinée (RPG), puis a formé un cortège pour l’accompagner jusqu’à son domicile de Mafanco, dans la commune de Matam.

Notre correspondant en Guinée

Longtemps annoncé par voie de presse, l’opposant guinéen est enfin arrivé à Conakry. Son maître mot : « le changement ». Ce qui n’est pas une nouveauté chez le président du Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG), Alpha Condé. Par contre, la nouveauté, c’est le slogan emprunté au Président élu des Etats-Unis, Barack Obama, pendant la campagne électorale, « le changement, nous le pouvons ».

« Je suis venu pour qu’ensemble on fasse partir ce régime pacifiquement, par la mobilisation populaire comme ce fut le cas en janvier 2007. Je me réjouis de cette grande mobilisation du peuple, surtout de la jeunesse. Cela confirme ce que j’ai l’habitude de dire à l’étranger à savoir que les Guinéens sont prêts pour le changement », confie le Pr. Alpha Condé à la presse. S’agissant de la tenue des législatives, l’opposant guinéen affirme que le gouvernement n’a aucune volonté d’organiser des élections. Quant à la commission électorale nationale indépendante (CENI) elle est en train de saboter le processus électoral, ajoute le président du RPG.

Pour rappel, le RPG est un parti radical qui n’a jamais accepté de faire partie d’un gouvernement du régime du général Lansana Conté. Même l’actuel gouvernement, dit de large ouverture, ne compte aucun représentant du parti du Pr. Alpha Condé, à l’image du parti de l’ancien Premier ministre Sidya Touré de l’Union des Forces Républicaines (UFR).

Lire aussi :

- Guinée : journalistes en danger
- Guinée : des rumeurs font état de la mort du président Lansana Conté
- Alpha Condé se défend
- Guinée : Alpha Condé nargue ses juges


dossier
Après une longue agonie, le général Lansana Conté est décédé le 22 décembre, à Conakry, après avoir régné 24 ans sur la Guinée, laissant derrière lui un pays aux infrastructures quasi inexistantes et une population très pauvre. Le lendemain, un groupe de militaire putschistes, le Conseil national pour la démocratie et le développement (CNDD), a pris le pouvoir. Son leader, le capitaine Moussa Dadis Camara, a été proclamé président de la Guinée. Il a promis à la population guinéenne de combattre la...


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers

liens utiles