Zoom sur la cyber-politique malienne

Afin de vulgariser l’utilisation des technologies de l’information et de la communication au Mali, le gouvernement a initié une cyber-politique financée à hauteur de 90 000 dollars américains par le Japon qui devrait être mise en oeuvre courant 2003.

Permettre à tous les Maliens de se familiariser aux Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) est l’ambition de la nouvelle cyber-politiqque malienne. Le projet, qui devrait se concrétiser courant 2003, bénéficie de l’assistance technique du Programme des Nations Unies pour le développement (Pnud) et du soutien financier du Japon. L’empire du Soleil Levant alloue en effet 90 000 dollars américains à l’initiative pilotée par le ministère malien de la Communication et des Nouvelles technologies. Le Mali souhaite profiter des TIC pour moderniser l’administration publique et soutenir le processus de décentralisation lancé dans le pays.

Priorité à l’éducation

« La première phase du projet comprend la formulation d’un document de stratégie nationale en matière de TIC et son plan d’action devant servir de guide au déploiement des TIC au sein des entreprises privées et dans le secteur public ». Indique Mahamadou Coulibaly du bureau du Pnud au Mali. Cette stratégie devrait être par la suite validée par les différents acteurs concernés. Une plate-forme d’échanges sera mise en place entre ces derniers. Des études de faisabilité quant à la mise en place d’un réseau intranet au sein du gouvernement et la connexion des communes seront également menées. La seconde phase, une phase pilote, s’attachera à l’informatisation et à l’accès aux TIC
des 703 communes du Mali.

S’exprimant sur cette initiative, le président malien notera que les TIC constituent «une donnée importante de toute politique de modernisation de l’Etat». Le gouvernement malien compte également profiter des effets des TIC notamment dans le domaine de l’éducation et plus particulièrement dans l’enseignement supérieur. C’est d’ailleurs dans cette optique qu’en octobre 2002, le ministère de la Communication du Mali, a constitué une mission de l’Informatique et des Nouvelles Technologies chargée de penser et de mettre en œuvre une politique pour atteindre ces différents objectifs. Le projet du Pnud permettra de formuler clairement une politique dans ce sens et de hisser le Mali au rang de ces pays africains qui ont intégré les enjeux des TIC.