Zimbabwe : « Tony Blair voulait la tête de Mugabe », selon Thabo Mbeki

Au cours d’un entretien à Al Jazeera, l’ex-Président sud-africain, Thabo Mbeki, accuse Tony Blair d’avoir songé à un coup d’Etat contre le Président zimbabwéen, Robert Mugabe.

Au cours d’un entretien à Al Jazeera, l’ex-Président sud-africain, Thabo Mbeki, accuse Tony Blair d’avoir songé à un coup d’Etat contre le Président zimbabwéen, Robert Mugabe.

Alors qu’il invoquait l’impérieuse nécessité de négocier avec certains dirigeants, même si ceux-ci pouvaient être poursuivis par la justice, l’ancien Président sud-africain a lancé un gros pavé dan le jardin de Tony Blair. Interpellé sur son action diplomatique envers Robert Mugabe, Thabo Mbeki a accusé l’ex-Premier ministre britannique, Tony Blair, d’avoir pensé à un plan pour destituer le Président zimbabwéen, Robert Mugabe au début des années 2000.

« Un chef des forces armées britanniques à la retraite a dit qu’il avait dû résister à la pression de son Premier ministre de l’époque, Tony Blair… Tony Blair lui disait: « Vous devez élaborer un plan militaire pour éliminer physiquement Robert Mugabe »», a déclaré Thabo Mbeki qui poursuit : «Vous venez de Londres, vous n’aimez pas Robert Mugabe pour telle ou telle raison, et vous allez le destituer, ce qui signifie que vous allez placer quelqu’un d’autre à sa place (…). Pourquoi les Britanniques devraient-ils décider qui doit gouverner le peuple du Zimbabwe ? Donc nous avons dit: non, laissez les zimbabwéens s’asseoir et s’accorder sur ce qu’ils font de leur pays».

«Tony Blair a toujours cru que le Zimbabwe se porterait mieux sans Robert Mugabe et a toujours plaidé en faveur d’une position ferme [de la communauté internationale] contre lui. Mais il n’a jamais demandé à personne d’élaborer un plan ou de prendre part à une quelconque intervention militaire », a démenti le porte-parole de Tony Blair. Pourtant, Thabo Mbeki a annoncé maintenir ses déclarations par l’intermédiaire de son porte-parole.