Zimbabwe: le parti de Mugabe minimise la prorogation des sanctions de l’UE

Le parti du président zimbabwéen Robert Mugabe a minimisé mardi la décision de l’Union européenne (UE) de proroger ses sanctions contre Harare, tout en accusant son partenaire au gouvernement d’avoir orchestré ce renouvellement.
« Nous ne nous inquiétons pas de cette extension », a déclaré à l’AFP Rugare Gumbo, l’un des porte-parole de l’Union nationale africaine du Zimbabwe-Front patriotique (Zanu-PF).
L’UE a estimé mardi que les progrès en matière de droits de l’Homme n’étaient pas suffisants pour lever les sanctions imposées en 2002 après la réélection controversée du président Mugabe.