Zimbabwe: l’opposition prête à participer à un second tour des présidentielles

Le quotidien Le Monde rapporte que l’opposition envisage un second tour des présidentielles à condition qu’il se déroule sous surveillance d’observateurs internationaux. Mais Morgan Tsvangirai continue toujours à revendiquer sa victoire dès le premier tour, le 29 mars dernier, même si les résultats officiels n’ont toujours pas été publiés.
L’appel à la grève générale lancé par l’opposition pour l’obtention immédiate des résultats de la présidentielle a été peu entendu, affirme Romandie News. Un important dispositif policier a été mis en place à Harare et à Bulawayo, deuxième ville du pays. Par peur des répressions, le mouvement est peu suivi. Trente personnes ont déjà été arrêtées.