Zimbabwe, Fin de la polémique : Mugabe finalement enterré à Harare

L’ancien Président du Zimbabwe, Robert Mugabe, sera enterré au cimetière, à Harare, et non dans son village familial comme le souhaitaient ses proches parents.

Le gouvernement zimbabwéen a fini par convaincre la famille de l’ancien Président de ce pays d’Afrique Australe, Robert Mugabe, qui, en lieu et place d’être enterré dans son village familial comme le souhaitaient ses proches, reposera au cimetière de Harare.

Ces derniers jours, le lieu de l’enterrement de l’ancien chef de l’Etat faisait l’objet d’une vive polémique au Zimbabwe. Alors que le gouvernement souhaitait qu’il soit enterré dans le cimetière des héros à Harare, la famille avait indiqué qu’il allait reposer à Kutama, son village natal à 100 kilomètres de la capitale. Sans compter que des proches du dirigeant refusaient que « ceux qui ont chassé Mugabe » du pouvoir soient mêlés de près ou de loin à ces obsèques.

A lire : Zimbabwe : décès de Robert Mugabe, héros de l’indépendance avant de devenir le Hitler noir

Il aura fallu attendre ce vendredi 13 septembre pour que Léo Mugabe, neveu de l’ancien Président, fasse une annonce contraire à celle faite la veille, jeudi, alors qu’il affirmait que Robert Mugabe serait inhumé dans son village natal. Chassé du pouvoir le 21 novembre 2017, suite à une pression populaire, alors qu’il était lâché par l’armée, Robert Mugabe est décédé le 6 septembre 2019 à Singapour.