Zimbabwe : échec du consensus entre le pouvoir et l’opposition

Le président zimbabwéen Robert Mugabe et ses opposants politiques ont échoué jeudi à se mettre d’accord sur les postes-clés dans le futur gouvernement, indique TV5. « La rencontre n’a pas abouti à un accord et la question a été renvoyée aux négociateurs (de chaque parti) en raison de contestations sur les ministères-clés », a indiqué le porte-parole du Mouvement pour le changement démocratique (MDC), le principal parti de l’opposition. Une source proche de l’opposition a expliqué, sous couvert d’anonymat, que les discussions avaient tourné court à cause des exigences du parti au pouvoir depuis 28 ans, l’Union nationale africaine du Zimbabwe-Front patriotique (Zanu-PF). Le président Robert Mugabe, le leader du MDC, Morgan Tsvangirai, et le chef d’une faction dissidente du MDC, Arthur Mutambara, avaient entamé des pourparlers en début d’après-midi sur la composition du gouvernement.