Zéro de conduite pour Joakim Noah

Joakim Noah a été arrêté dimanche soir pour excès de vitesse à Gainesville (Etats-Unis), la même ville floridienne où quelques heures plus tôt il avait été surpris avec de l’alcool et de la marijuana. Ces infractions ont coûté à l’intérieur des Chicago Bulls deux amendes et une mise à l’épreuve de six mois.

Mauvaise passe pour Joakim Noah. Le basketteur des Chicago Bulls a été arrêté par la police de Gainesville (Etat de Floride, Etats-Unis) dimanche pour excès de vitesse, a annoncé le quotidien Gainesville Sun dans son édition de mercredi. L’intérieur ne portait pas de ceinture de sécurité et, après recherches, le policier s’est aperçu que le permis de conduire du jeune homme de 23 ans était suspendu depuis le 13 mai pour non paiement d’une amende en Floride. Joakim Noah a assuré qu’il n’était pas au courant de cette suspension, mais la sanction est tombée : 206 dollars d’amende.

Des sanctions des Bulls et de la NBA ?

C’est la deuxième condamnation en quelques jours du fils de l’ancien tennisman Yannick Noah. Dans la nuit de samedi à dimanche, Joakim Noah avait été arrêté à Gainesville, où il passait le week-end. Il avait de l’alcool à la main – une infraction dans l’Etat de Floride- et, lors de la fouille au commissariat, les policiers ont trouvé de la marijuana.

Interrogé sur cette affaire, Yannick Noah avait déclaré mardi sur les ondes de RTL : « Je lui ai dit que ce n’était pas grave. De ne rien changer. Juste d’essayer ne pas se faire choper la prochaine fois. Je lui ai dit, regarde moi chéri : ça fait vingt ans que je fais le con mais je reste populaire parce que les gens pensent que je suis un mec bien. Essaie de faire la même chose. »

Joakim Noah risquait six mois de prison et 500 dollars d’amende mais le juge a été touché par les « remords » du basketteur professionnel, qu’il a finalement condamné à six mois de mise à l’épreuve, assortis de 200 dollars d’amende. A ces sanctions, Joakim Noah, dont le casier judiciaire était vierge, pourrait voir s’ajouter celles de son club ou de la NBA (le championnat américain), peu amènes sur ce genre d’écarts.

Lire aussi : Joakim Noah fait encore une « Bullette »