Zambie : le Président Edgar Lungu soigné en Afrique du Sud

Le Président zambien Edgar Lungu qui s’était évanoui dimanche, devrait se rendre ce mardi en Afrique du Sud afin d’y subir des soins.

Edgar Lungu, victime d’un évanouissement lors d’une cérémonie publique, a quitté l’hôpital pour se rendre en Afrique du Sud afin de se faire soigner. Le Président zambien souffre d’une maladie rare, l’achalasie qui touche l’œsophage et empêche les aliments de pénétrer dans l’estomac. A sa sortie de l’hôpital, Edgar Lungu a déclaré « je me sens beaucoup mieux mais je dois partir pour l’Afrique du Sud, cet après-midi ».

Inquiétude des Zambiens

Lors de son hospitalisation, le chef de l’Etat zambien a reçu un traitement contre le paludisme. Quelques heures plus tard, les médecins ont fait des tests et trouvé des traces de malaria. Des tests qui inquiètent les Zambiens, qui craignent qu’Edgar Lungu ne perde la vie comme son prédécesseur Michel Sata. Dans le souhait de rassurer la population, Edgar Lungu s’est adressé à ses compatriotes en ces termes : « Je dois subir d’autres tests, et ensuite ils nous diront s’il y a besoin d’un traitement complémentaire, ou d’une intervention chirurgicale. Il n’y a pas lieu de s’inquiéter ».

Edgar Lungu a fait un malaise lors d’une cérémonie organisée pour la journée de la femme. Se tenant debout à la tribune de la cérémonie, il s’est évanoui quelques minutes après le début de la cérémonie, laissant planer le doute sur son état de santé. Arrivé au pouvoir en janvier dernier à l’âge 58 ans, Edgar Lungu a succédé à Michel Sata décédé en octobre 2014. Il a officiellement pris ses fonctions il y a tout juste six semaines.