Yaoundé habillée pour les fêtes


Lecture 3 min.
yaoundefete2.jpg

La ville de Yaoundé a changé de visage. Depuis quelques semaines, dans les grandes artères de la capitale camerounaise, des guirlandes lumineuses et des décorations diverses de Noël et du nouvel an habillent la capitale. Mais la cherté et la rareté de certains produits inquiète nombre de ménages. Le ministère du Commerce et plusieurs opérateurs économiques ont lancé une croisade contre la vie chère.

De notre correspondante

Au boulevard du 20 mai, en plus des guirlandes, des chapiteaux ont été installés en face de la tribune présidentielle. Ils accueillent la foire annuelle de Yaoundé dénommée « YAFE » (Yaoundé en Fête), qui s’est ouverte samedi dernier. A côté des chapiteaux, une grande tribune est en construction. Elle servira tous les soirs pour les différents concerts de musique et autres animations et jeux qui se déroulent très souvent dans la nuit.

La ville s’est embellie. Les jardins publics ont été nettoyés et décorés. Maintenant, dans la pénombre des jardins, on rencontre certains couples d’amoureux, des promeneurs solitaires ou des groupes d’amis qui profitent de la beauté des lieux. Liliane Teukam est amoureuse de Yaoundé depuis de nombreuses années. Elle aime particulièrement les périodes de fêtes de fin d’année : « Je viens régulièrement ici depuis que la ville a été décorée. La lumière des guirlandes et des phares de voitures rendent l’aspect plus beau. C’est agréable et enivrant», confie-t-elle.

yaoundefete2.jpg

Croisade contre la vie chère

Dans les marchés, c’est déjà un véritable branle-bas. Les commerçants sont surexcités à l’idée de faire de bonnes affaires, tandis que les populations se plaignent de la rareté de certains produits de grande consommation et de la hausse des prix de ces produits.

Pendant cette période de fête, une croisade contre la vie chère est en cours dans les grandes villes du pays. Elle vise à permettre aux familles les plus démunies à passer les fêtes de fin d’année dans de bonnes conditions. Cette croisade est une initiative du ministère du Commerce et de quelques opérateurs économiques. Des caravanes itinérantes de ventes promotionnelles des produits de premières nécessités et de grande consommation ont commencé le 17 décembre dans les villes de Yaoundé et Douala. Elles iront jusqu’au 31 décembre. Selon les responsables de cette opération, il s’agit de permettre à toutes les couches sociales de passer de belles fêtes. Tous les quartiers ou presque sont concernés. Il est annoncé les ventes du sucre, de l’huile raffinée, du riz, du sel, des pates alimentaires, du savon…

En plus des ventes des produits de première nécessité, une campagne de vente de poulet de chair est également programmée du 20 décembre au 20 janvier 2011, selon un planning bien établi. Le poulet de 2 kg coûte environ 2300 francs Cfa soit un peu plus de 3 euros.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter