« Y’a bon Banania » de nouveau dans le collimateur du MRAP

Le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié des peuples (Mrap) a réclamé jeudi devant la Cour d’appel de Versailles le respect de l’accord passé avec le propriétaire de la marque  » Y ‘a bon Banania », Nutrimaine, rapporte France 24. Le Mrap, qui avait perdu son procès en première instance en 2009, avait, associé au Collectif des Antillais, Guyanais et Réunionnais (Collectif Dom), conclu un accord en 2006 consistant à retirer du slogan « Y ‘a bon » considéré comme dénigrant pour les noirs. L’association, qui a vu le slogan dans une boutique parisienne et sur des sites internet, réclame 650 000 euros de dommages et intérêts. «Des produits portant « Y’a bon », il est fort probable que vous en trouviez dans dix, vingt ou cent ans dans les cuisines des ménagères et les antiquaires, et Nutrimaine ne s’était pas engagé à rapatrier les produits qui se trouvent dans les cuisines», a déclaré Isabelle Leroux, l’avocate de Nutrimaine.