Windows 10 : les dessous d’un putsch de Microsoft !

Si Microsoft a révélé que ce sont quelque 14 millions d’appareils qui ont été équipés avec Windows 10 durant les 24 heures qui ont suivi son lancement, le géant de l’informatique a occulté avoir remis par défaut son nouveau navigateur maison : Edge.

Putsch à grande échelle ! Microsoft, qui a révélé que quelque 14 millions d’appareils ont été équipés avec Windows 10 durant les 24 heures qui ont suivi son lancement, a occulté avoir remis par défaut son nouveau navigateur maison, notamment Edge. Ce qui apparait pour ses concurrents comme une concurrence déloyale remise au goût du jour.

C’est donc « une demande sans précédent » que Microsoft a rencontré dans les premières qui ont suivi le lancement de Windows 10, pour son nouveau système d’exploitation, soulignant des retours de commentaires très positifs. De nombreux ordinateurs dans le monde n’ont pas encore effectué cette migration, car quelque 1,5 milliard de machines sont susceptibles de passer à Windows 10.

A peine Windows 10 lancé que la grogne enfle. C’est le cas de Mozilla qui n’est pas content. Pour cause, la concurrence déloyale de Microsoft sur Windows vient d’être remise au goût du jour. Les utilisateurs qui avaient Chrome ou Firefox sélectionné par défaut sur Windows 7 ou 8, et qui font une mise à jour vers Windows 10, se rendent compte que Microsoft a remis par défaut son nouveau navigateur maison, à savoir Edge. Un putsch qui ne dit pas son nom.

Et Mozilla de dire son indignation, demandant à Microsoft de laisser le choix aux utilisateurs. Mozilla ne s’arrête pas là. Il indique en effet qu’il est encore plus difficile qu’avant de changer un programme par défaut.