WBA : Champion du monde des Lourds, Martin Bakole détrône Anthony Joshua


Lecture 3 min.
Martin Bakole, boxeur congolais
Le boxeur congolais, Martin Bakole

Le boxeur Martin Bakole de la RDC est le numéro un mondial des poids lourds dans le dernier classement publié par la WBA (World Boxing Association). Une première pour un Africain.

La République Démocratique du Congo se positionne au firmament de la World Boxing Association. En effet, un de ses fils, Martin Bakole en l’occurrence, est apparu au rang de numéro un mondial des poids lourds de la WBA. Performance qui représente une grande première pour un boxeur africain. Le Congolais a ainsi l’occasion de concourir pour un titre de champion du monde.

Martin Bakole remplace l’Anglais Anthony Joshua

Il lui aura fallu du temps pour en arriver à ce stade. Puisque le boxeur originaire de la RDC a occupé la deuxième place du classement des poids lourds de la WBA pendant près de cinq ans. Aujourd’hui, il peut se targuer d’occuper la première place du classement d’une des quatre grandes fédérations de boxe mondiales. Le Congolais remplace l’Anglais Anthony Joshua. La troisième place du classement est occupée par le Néo-Zélandais Joseph Parker.

Il faut reconnaitre que Martin Bakole a beaucoup enduré avant d’en arriver à ce stade. Il a passé ses débuts à servir de sparring-partner à des boxeurs comme Tyson Fury et autre Anthony Joshua. C’est seulement en 2014, alors âgé de 21 ans, que Martin Bakole (1m98 pour 120 kg) est passé au stade de boxeur professionnel. C’est seulement en 2022 qu’il s’est révélé au grand public, alors qu’il battait le Français Tony Yoka.

Premier Africain champion mondial chez les lourds

Au mois d’octobre dernier, en marge di combat ayant vu Tyson Fury défaire Francis Ngannou, le Congolais attirait l’attention. A Riyad, en Arabie Saoudite, Martin Bakole s’offrait un autre Français, en la personne de Carlos Takam (117 kg). Une confrontation que le Congolais avait dominée de bout en bout, contraignant l’arbitre à stopper le combat durant le quatrième round. Une 22ème victoire dont 14 par KO pour 23 combats disputés dont une défaite.

Malgré ce palmarès en or, le Congolais n’a toujours pas l’opportunité de disputer un combat pour le titre de champion du monde. Mais avec cette consécration en WBA, ses chances de boxer dans la cour des grands augmentent considérablement. Quoique pour l’instant, aucun tenant du titre n’a en effet encore souhaité affronter le Congolais. En tout cas, difficile d éviter le chemin du boxeur congolais, premier Africain à occuper la première place mondiale en WBA chez les lourds.

Avatar photo
Très attaché à l’Afrique Centrale que je suis avec une grande attention. L’Afrique Australe ne me laisse pas indifférent et j’y fais d’ailleurs quelques incursions
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter