Wayne Ferreira mise sur le moral pour améliorer son classement

Le tennisman sud-africain, 23ème mondial, vient de s’adjoindre les services de Wilander pour se forger un moral en acier suédois. Mais jeudi à Hambourg, l’aide de son nouveau mentor ne lui a pas évité la défaite.

Mats Wilander, qui fit l’admiration du public du tennis dans les années 80 par l’élégance de son jeu de fond de court, endosse depuis quelques jours le rôle de gourou venu du froid. L’ancienne idole suédoise vient de se mettre au service de Wayne Ferreira, le tennisman sud-africain afin de lui prodiguer ses conseils psychologiques.

 » Mats ne s’occupera pas de l’aspect technique de mon tennis. Il m’apportera plutôt son aide psychologique, en m’aidant à me préparer mentalement à chaque match et en travaillant sur ma force de caractère pendant les parties « , a expliqué Ferreira, excellent joueur sur gazon et 23 ème au classement ATP 2000.

Le Sud-africain a bien entamé son tournoi de Hambourg, disposant aisément de l’Australien Patrick Rafter. Mais jeudi, il a été sèchement sorti en huitièmes de finales par le Brésilien Gustavo Kuerten (1-6, 2-6), il est vrai en grande forme et favori du prochain tournoi du grand chelem à Roland-Garros, à Paris.

Une carrière en demi-teinte

A la différence de Mats Wilander, qui a remporté trente-trois tournois dans sa carrière débutée très jeune, Wayne Ferreira n’a jamais respiré l’air des sommets du classement. Son rang le plus élevé a été atteint en 1995 (9ème), cependant qu’il finissait 12ème mondial en 1992 et 1994. Sa dernière victoire dans un tournoi remonte à 1996, au Canadian Open de Scottsdale. Pour autant, Ferreira a été le meilleur joueur sud-africain sans discontinuer depuis 1991. Il a également laissé de très bons souvenirs en tant que joueur saur gazon, allant deux fois en finale de Wimbledon.