Washington dénonce le trafic d’êtres humains dans cinq pays africains

Dans son 10ème rapport annuel sur les efforts internationaux visant à éradiquer le commerce d’êtres humains et l’esclavage sexuel, le département d’État de Washington a mis en garde, lundi, 13 pays, dont la RDC, l’Erythrée, la Mauritanie, le Soudan et le Zimbabwe contre de possibles sanctions, rapporte Afriquinfos. Près de 12,3 millions d’êtres humains, enfants et adultes, sont victimes à travers le monde de travaux forcés, prostitution, ou sujets au travail asservi. Un chiffre que la secrétaire d’État Hillary Clinton souhaite voir diminuer.