Wade critique l’intolérance des sénégalais

Dans une longue interview à Slateafrique, un nouveau média français spécialisé sur l’Afrique, Abdoulaye Wade a déclaré « le Sénégalais supporte tout sauf le délestage. Nous n’avons pas de pétrole, mais le Sénégalais est exigeant. Trop exigeant. (…) Au Sénégal, au bout de cinq minutes de délestage, les gens sont dehors. Ils sont d’une grande intolérance. » Une déclaration qui montre que le président sénégalais ne doit pas être très souvent dans son pays ou alors qu’il est peu à l’écoute de sa population. Les particuliers comme les entreprise souffrent beaucoup et les coupures durent souvent plusieurs heures, à tel point que l’économiste Moubarak Lo estime qu’elle coûte plus de 2% du PIB au pays.