Voyage au bout des lumières

L’Afrique a désormais sa galerie virtuelle : Tamarin. Bien plus qu’une base de données, qu’une galerie, Tamarin est un grand espace pour les beaux arts. Tout, tout sur la peinture, la photo, la sculpture…africaine. Mettez-vous à l’aise en voyage au pays des lumières.

Déchaussez-vous, prenez vos aises, le voyage risque d’être lent. Et tant mieux ! En visitant Tamarin, la galerie virtuelle la plus riche sur l’art africain, on entre sur la pointe des… doigts et on y reste longtemps. Subjugués, aveuglés par les lumières des toiles.  » Tamarin est parti d’une initiative privée pour faire découvrir les autres visages du continent africain. Le côté médiatique, qui a tendance à obstruer le paysage, est comme les bas-reliefs égyptiens qui ne présentent que les profils. Il nous a donc semblé plus intéressant d’adopter une vision plus « cubiste » et de mêler, sur un même plan, les différents points de vue. Car, en dehors des événements tragiques que connaît actuellement l’Afrique, la vie continue, avec son quotidien et ses besoins, notamment celui de créer  » expliquent les fondateurs du site.

Lagzouli à l’honneur

Tamarin propose actuellement sur sa galerie six expositions. L’invité d’honneur est le peintre marocain Mohammed Lagzouli. Faux naïf, l’artiste jubile dans le bleu. Il maîtrise à l’excellence la narration, les contes des Mille et une Nuits. A la limite des lithographies perses et chinoises et non loin de la peinture naïve, il crée un monde en mouvement imaginaire et serein dans la tourmente. Il porte un regard apaisé, ironique sans méchanceté, sur ses semblables. Le bleu renforce le flottement intemporel.

Art moderne et art traditionnel

Pour les amateurs de masques et statues, vous ne serez pas déçus.  » La différence qui est généralement faite entre les deux ne peut que fausser la perception de l’univers créatif en Afrique… Et si les masques n’ont plus la place prépondérante qu’ils avaient au siècle dernier, le besoin d’expression reste le même : il a simplement changé de support, de motivation et d’outils « , explique longuement le webmaster.

Une fois revenu du voyage initiatique et si une envie de voir les oeuvres accrochées vous démange, sachez que Tamarin possède deux galeries, l’une à New York et l’autre à Paris.