Volvo, vous êtes autorisé à téléphoner au volant !

Les premières Volvo « sans conducteur », en réalité avec un conducteur qui ne pilote pas en permanence, circuleront en Suède à partir de 2017. Ces voitures rouleront à une vitesse maximum de 70 km/h sur un réseau routier de quelque 50 kilomètres sélectionnés par les promoteurs, y compris des artères où la circulation est dense.

Les premières Volvo « sans conducteur », en réalité avec un conducteur qui ne pilote pas en permanence, circuleront en Suède à partir de 2017. Ces voitures rouleront à une vitesse maximum de 70 km/h sur un réseau routier de quelque 50 kilomètres sélectionnés par les promoteurs, y compris des artères où la circulation est dense.

Le projet commencera en 2014 par la prospection de clients et le développement de la technologie. Les futurs « non-conducteurs » seront sélectionnés parmi les habitants de la région de Göteborg dont une bonne partie travaille chez Volvo qui, faut-il le souligner, n’est pas le premier constructeur à expérimenter la voiture autonome, mais l’ampleur de la prochaine expérimentation de véhicules autonomes est impressionnante. Ainsi, une centaine de voitures vont sillonner les routes autour de Göteborg dès 2017, l’usine suédoise du constructeur désormais propriété du chinois Geely. Cette opération baptisée « Conduisez-moi » est dotée d’un budget de 56 millions d’euros. Les bénéficiaires auront une formation afin d’apprendre à utiliser correctement ces voitures conçues pour s’adapter au trafic quotidien et se garer de manière autonome.

Pour se fondre dans la circulation, ces véhicules appréhenderont la circulation qui les entoure grâce à des systèmes de caméras à 360 degrés, des GPS et des détecteurs qui leur permettent de rouler en toute sécurité et d’éviter les collisions. L’idéal pour ceux qui veulent téléphoner au volant.