Volley-ball : Laetitia Moma signe à GS Caltex Séoul


Lecture 2 min.
Laetitia Bassoko
Laetitia Bassoko

Après une saison exceptionnelle avec l’ASPTT Mulhouse, vainqueur du Championnat de France et la Coupe de France de volley-ball, la Camerounaise Laetitia Crescence Moma Bassoko, 27 ans, a pris la direction de la Corée du Sud. La Lionne indomptable a déposé son baluchon au sein de la formation de GS Caltex Séoul, club évoluant dans la V-League, où elle décroche le jackpot avec un énorme salaire à la clé.

Meilleure joueuse d’Afrique de la CAN de volleyball 2019, la Camerounaise Laetitia Crescence Moma Bassoko change de club et même de continent, après deux saisons passées à Asptt Mulhouse, en Ligue A, en France. Une formation avec laquelle elle a réalisé le doublé Coupe-championnat saison 2020-2021. Elle a rejoint le GS Caltex Seoul. « J’ai signé avec un club sud-coréen qui se situe à Séoul, au GS Caltex », informe-t-elle.

La pointue de 27 ans fait partie des 7 joueuses étrangères draftées dans le très lucratif championnat sud-coréen. Un nouveau défi que la double championne d’Afrique de volley-ball 2017 et 2019 avec le Cameroun devra relever. Avec l’équipe nationale camerounaise, elle participe au Championnat du monde 2014, en Italie, ainsi qu’aux Jeux olympiques 2016, à Rio de Janeiro (Brésil).

Laetitia Bassoko a également déjà fait ses preuves dans plusieurs clubs en Europe, notamment la formation allemande du Schweriner SC de 2012 à 2014, a Stella ES Calais de 2015 à 2017. Ensuite au club Chamalières en 2014 et pour le VC Marcq-en-Baroeul Lille Métropole jusqu’à l’été 2019 où elle prend la direction de Mulhouse.

À son actif, le GS Caltex Seoul compte 9 Super Ligue de volleyball de Corée du Sud (1991, 1992, 1993, 1994, 1995, 1996, 1997, 1998, 1999), 3 titres de V-League (2008, 2014, 2021) ; 4 KOVO Cup 2007, 2012, 2017 et 2020. Sur le plan Continental, Championnat de volleyball du club AVC, gagnants en 1999.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter