Viveris Management renforce sa présence sur le bassin méditerranéen

veris Management annonce la clôture avec succès d’AlterMed Maghreb, le compartiment marocain de son fonds AlterMed. Le montant final des souscriptions s’élève à 25 M€, ce qui correspond à l’objectif fixé lors de sa conception en 2008.

Le tour de table comprend des institutions financières internationales (la Banque Européenne d’Investissement avec l’assistance financière de l’Union européenne, la SFI du groupe Banque Mondiale), des institutions financières marocaines (Chaabi Capital Investissement du groupe Banque Centrale Populaire, la BMCI du groupe BNP PARIBAS, Attijariwafa Bank, le Crédit Agricole du Maroc) et des institutions financières françaises (le groupe BPCE, la Société Marseillaise de Crédit).

Le fonds AlterMed Maghreb a réalisé deux investissements, à ce jour: l’un chez Geomedia, leader sur le marché de la presse gratuite marocaine et l’autre chez Edicom, leader marocain des annuaires téléphoniques. Plusieurs projets d’investissement, notamment dans les secteurs de l’agro-alimentaire et de la santé, sont en cours d’étude.

Un FCPR dédié aux PME du Sud et de l’Est de la Méditerranée

AlterMed est le 1er fonds de capital investissement émis par Viveris Management et dédié aux PME de trois pays du Sud et de l’Est de la Méditerranée (Maroc, Tunisie et Turquie); son montant cible est de 75 M€. C’est un FCPR qui comprend trois compartiments géographiques : le compartiment marocain « AlterMed Maghreb », le compartiment tunisien « AlterMed APEF » et le compartiment turc « AlterMed Turkey » qui est en cours de levée.

La vocation première du FCPR AlterMed est d’accompagner la croissance des entreprises en investissant au travers d’opérations de capital développement et de LBO et en créant des synergies entre les différents marchés. « Le fonds AlterMed est l’une des réponses au besoin dans ces pays d’un saut de l’investissement privé, nécessaire facteur de croissance économique et les institutions financières locales, en devenant souscripteurs d’AlterMed, nous ont suivi dans cette voie. Les fonds sont des initiatives complémentaires aux politiques structurelles des pays et l’après-printemps arabe, plein de promesses, devrait confirmer leur utilité. » déclare Eric Schettini, Président de Viveris Management.

Des années d’expérience en France et en Outre-mer ont montré que l’accompagnement de « proximité » était un facteur de réussite pour les entreprises dans lesquelles Viveris Management investit. Aussi le choix a-t-il été fait de constituer des équipes d’investissement locales indépendantes dans chacun des marchés cibles : à Tunis (4 professionnels), Rabat (4 professionnels) et Istanbul (1 professionnel).
Viveris Management est l’un des seuls fonds français à avoir des équipes sur place. « Le fonds AlterMed réplique l’organisation que nous avons mise en place sur les autres marchés : les équipes tunisienne, marocaine et turque disposent d’une forte liberté dans la sélection des investissements tout en bénéficiant d’un cadre sécurisé et d’une expertise métier de plus de 10 ans. Elles partagent l’ensemble de nos processus et moyens communs français tels que nos auditeurs et nos avocats maison. De plus, notre positionnement à la croisée des chemins, sur les deux rives de la Méditerranée, est un atout supplémentaire pour ces entreprises car il peut leur permettre de passer les barrières géographiques. Le développement récent en Italie de Vectorys, filiale de notre compartiment tunisien, en est la parfaite illustration. » précise Eric Schettini.

Des synergies possibles sur les deux rives de la Méditerranée : un exemple, Vectorys

AterMed APEF, le compartiment tunisien d’AlterMed, a investi dans le groupe Vectorys à l’occasion d’un LBO et ce, aux côtés de fonds gérés par Viveris Management en France; le développement de cette entreprise autour de la Méditerranée est l’exemple par excellence des synergies possibles entre l’équipe française et une équipe locale.

Vectorys est un groupe franco-tunisien, acteur majeur dans les échanges entre la Tunisie et la France; il propose des prestations complètes comprenant le transport routier, le fret maritime, le dédouanement, la logistique et le stockage avancé en Tunisie, notamment pour les entreprises européennes qui ont délocalisé une partie de leurs activités en Tunisie.

Déjà présent en France, en Tunisie et au Maroc, le groupe vient d’aborder une nouvelle phase de croissance avec la reprise d’un intervenant italien, en Italie du Nord, passage obligé pour les échanges avec l’Europe de l’Est, l’Allemagne et l’Autriche.