Visite mouvementée de Madonna au Malawi

Madonna devrait quitter le Malawi ce mercredi, après un voyage de trois jours notamment destiné à « superviser la construction d’un centre pour enfants ». Sa visite a été marquée par la lapidation de journalistes par des orphelins et le démenti d’allégations selon lesquelles la star américaine voulait adopter une fillette du pays en plus du petit David, dont elle a obtenu la garde provisoire.

Le voyage de Madonna au Malawi doit se terminer ce mercredi. La célèbre chanteuse américaine était arrivée à bord d’un jet privé, lundi, à l’aéroport de Lilongwe, avec sa fille Lourdes et le petit David, un enfant malawite dont elle a obtenu la garde provisoire pour 18 mois cet automne. Selon la porte-parole de l’artiste, qui résidait dans un luxueux complexe, le voyage de Madonna avait pour but de « superviser la construction d’un centre de soins pour les enfants ». Il s’agit du centre Raising Malawi, qui a pour vocation de fournir un toit, de nourrir ou encore une instruction aux orphelins.

La star aurait également prévu d’emmener David visiter son père biologique, qui a placé l’enfant, à la mort de sa mère, dans l’orphelinat Home of hope (la maison de l’espoir). Madonna s’est d’ailleurs rendue, mardi, avec Lourdes et David dans cet établissement de Mchinji, un village pauvre situé près de la frontière zambienne. Les journalistes locaux et internationaux qui ont voulu couvrir l’événement en ont été pour leurs frais.

Pas de grande sœur pour David

La visite devait apparemment rester privée. Du coup, les reporters n’étaient pas les bienvenus. Ils ont dû capituler devant les quelque 500 orphelins qui les lapidaient et la police qui avait pour mission de les empêcher d’entrer dans l’enceinte de l’orphelinat. « Je ne m’attendais pas à ça d’un orphelinat. Je pensais qu’il gèrerait ça mieux que de mobiliser les orphelins pour jeter des pierres aux journalistes de la presse internationale », a déclaré à l’AFP Vitima Ndovi, une journaliste malawite.

Pendant que les journalistes esquivaient les pierres, Madonna a écouté les enfants chanter et réciter des leçons, une scène que Lourdes n’a pas manqué de filmer. Au sortir de cette visite, les photographes ont pu tirer le portrait de la reine de la pop, qui posait en tenant sa fille par la main et en tenant David dans ses bras.

Ce séjour a été l’occasion de revenir sur une rumeur lancée par le tabloïd anglais The Sun. D’après ce journal, Madonna avait pour dessein d’adopter une fillette de trois ans, Grace, qui vit dans l’orphelinat Consol Home. Elle l’aurait vu dans un documentaire et aurait été séduite par son sourire. Des allégations que la porte-parole de Madonna, Liz Rosenberg, a démenties. De même que Yacinta Chapomba, la fondatrice de Consol Home, dont l’institution est basée près de Lilongwe.

 Lire aussi :

Madonna gardera-t-elle son bébé malawite ?

Madonna aide les orphelins du Malawi

Malawi : Report de l’audience concernant l’adoption d’un enfant par Madonna

La justice du Malawi devrait examiner l’adoption de David par Madonna