Viols en RDC: l’ONU pointe du doigt l’armée régulière

L’envoyée spéciale de l’ONU pour les violences sexuelles dans les conflits, Margot Wallström, a affirmé jeudi que les troupes gouvernementales ont commis des viols et des tueries dans l’Est de la RDC. « La possibilité que les mêmes communautés qui ont été brutalisées en juillet et en août par les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) et des éléments Maï-Maï souffrent maintenant d’exactions faites par les troupes des FARDC est inimaginable et inacceptable », s’est-elle offusquée devant le Conseil de sécurité.