Violences en Libye : l’enquête doit vite progresser, selon la CPI

Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Luis Moreno-Ocampo, a déclaré ce mardi à Madrid, que l’enquête ouverte pour crimes contre l’humanité en Libye devait progresser « rapidement », afin d’établir si des crimes de guerre ont été commis, rapporte Le Figaro. « Quand nous avons ouvert cette enquête il y avait des crimes contre l’humanité, une attaque contre des civils dans laquelle nous ne voyions pas de conflit armé. C’est sur cela que nous enquêtions », a-t-il déclaré. « A présent il y a un conflit armé. Tout cela change à la vitesse de l’éclair. Nous aussi devons être très rapides dans notre enquête », a-t-il ajouté après une rencontre avec le procureur du tribunal espagnol de l’Audience nationale, Javier Zaragoza.