Violences en Guinée : journée de deuil national

Suite aux violences meurtrières survenus la semaine dernière à N’Zénékoré, au sud-est de la Guinée, une journée de deuil national, décrétée par le président Alpha Condé, est observée ce lundi, rapporte Xinhua. Deux communautés, les Guerzé et les Koniaké, s’affrontent depuis le lundi 15 juillet à coup de fusils traditionnels et d’armes blanches après la mort d’un présumé voleur (Koniaké) tué par un vigile (Guerzé) dans une station service à Koulé. Au total, près de 74 personnes ont perdu la vie et 150 autres ont été blessées.