Vidéo : Ali Bongo annoncé mort sur Gabon 24

Le Président gabonais, Ali Bongo Ondimba

Au Gabon, l’annonce à la télévision d’Etat de la mort du Président Ali Bongo Ondimba installe davantage la confusion dans ce pays d’Afrique Centrale. Surtout que l’annonce a été faite par l’Ambassadeur de la République gabonaise en France. Décryptage.

Selon Koaci qui a relayé l’information, il s’agit en réalité d’une intoxication. Le site indique que des individus ont profité d’une vidéo du média d’Etat Gabon 24 pour faire le trucage de la voix de l’ambassadeur du Gabon en France, Flavien Enongoué, annonçant la mort du chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo.

Lire aussi : Gabon, Ali Bongo : AVC, œdème cérébral ou mort ?

Le site dévoile le changement de bruit de fond à la prise de parole de l’ambassadeur qui ne laisse aucun doute à un montage, qui pourrait cependant être pris très au sérieux, d’autant que c’est une voix autorisée à qui les monteurs ont donné la parole sur une télévision d’Etat.

Victime fin octobre dernier d’un malaise au cours d’une visite d’Etat en Arabie Saoudite, Ali Bongo a été hospitalisé à Riyad. Selon Koaci, qui cite ses sources, le chef de l’Etat gabonais se porte à merveille. Parallèlement, certains parlent d’un accident vasculaire cérébral sévère, là où d’autres n’hésitent pas à évoquer la mort du dirigeant.

Lire aussi : Gabon : Jean Ping cherche-t-il à destituer Ali Bongo ?

L’opposant Jean Ping a d’ailleurs saisi l’opportunité de cette confusion sur la santé d’Ali Bongo pour lancer un appel aux Gabonaises et Gabonais, dans un message à la Nation qui pourrait être perçu comme un souhait de voir le Président destitué.

Voir ici le lien de la vidéo sur Koaci