Victoire de l’extrême droite aux Pays-Bas : quelles conséquences pour la population locale d’origine africaine ?


Lecture 2 min.
Geert Wilders, painted portrait @Thierry Ehrmann
Geert Wilders, painted portrait @Thierry Ehrmann

Le 22 novembre 2023, le Parti des libertés (PVV) de Geert Wilders a remporté les élections législatives aux Pays-Bas, avec 32,5% des voix. Il s’agit de la première fois qu’un parti d’extrême droite remporte les élections dans ce pays membre de l’Union européenne.

La victoire d’un parti d’extrême droite, ouvertement opposé à la présence de personnes étrangères ou d’origine étrangères sur son sol, est une source d’inquiétude pour la population locale d’origine africaine. Wilders est un politicien notoirement islamophobe et xénophobe, qui a fait de l’immigration musulmane l’un de ses thèmes de prédilection.

Les conséquences de la victoire de l’extrême droite aux Pays-Bas pour la population locale d’origine africaines sont susceptibles d’être nombreuses et graves.

Une augmentation des discriminations et des violences

La victoire de Wilders est susceptible d’entraîner une augmentation des discriminations et des violences à l’encontre des Marocains et des autres musulmans aux Pays-Bas. Wilders a déjà cautionné des actes de violence contre les musulmans, et il est probable que sa victoire renforce ce sentiment de haine et de rejet contre une partie de la population.

Une restriction des droits et libertés

La victoire de Wilders pourrait également entraîner une restriction des droits et libertés des africains et des autres musulmans aux Pays-Bas. Wilders a promis de mettre en œuvre une série de mesures anti-immigration et anti-islam, qui pourraient avoir un impact négatif sur la vie quotidienne des minorités.

Par exemple, Wilders a promis de rétablir le contrôle aux frontières néerlandaises. il veut aussi fermer des mosquées et bannir le port du voile islamique. Ces mesures va rendre plus difficile les conditions de  vie des musulmans aux Pays-Bas. Il faut rappeler par exemple que les Marocains sont une des premières communautés étrangères du pays, avec plus de 350 000 représentants.

Une fragmentation de la société néerlandaise

La victoire de Wilders pourrait entraîner une fragmentation de la société néerlandaise. Wilders a promis de diviser le pays en deux : une partie pour les Néerlandais « de souche » et une partie pour les immigrants. Cette division conduit à une augmentation des tensions et des conflits entre les différentes communautés.

La victoire de l’extrême droite aux Pays-Bas, suivant celles de la Hongrie et de l’Italie, confirme le repli sur soi de l’Europe. Elle entraîne une augmentation des discriminations, des violences, des restrictions des droits et libertés. Mais aussi une fragmentation de la société néerlandaise.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter