Une pierre noire sous la lune

Avec ce second et dernier volume d’un drame politico-financier au rythme effréné, Warnauts et Raives nous emmènent dans une enquête palpitante sur la piste d’un trafic de diamants et d’armes en République Démocratique du Congo.

Après un premier tome nous emmenant de Johannesburg à Anvers et de Dakar à New York, ce deuxième épisode de la série  » Un diamant sous la Lune  » se pose résolument à Kinshasa. Ange Conti, le héros, doit replonger dans son passé, vingt ans en arrière, lorsque sa première compagne Aïcha avait été assassinée et qu’il avait dû fuir le pays. Petit à petit, ses soupçons vont se porter sur Ousmane, son ancien beau-frère… Entre trafic des  » diamants du sang  » et intrigue politique dans la capitale kinoise, il va remonter l’écheveau de l’histoire pour enfin comprendre les liens qui unissent son passé, la mort d’Aïcha et sa quête actuelle.

L’Afrique dessinée

Après leur album  » Congo 40  » qui montrait la déchéance d’un homme dans le Congo colonisé, puis  » Les suites vénitiennes  » qui évoquait le parcours initiatique d’un italien devenu griot sur l’Ile de Gorée au Sénégal, Warnauts et Raives dessinent aujourd’hui un Kinshasa saisissant de réalisme. Les deux auteurs fonctionnent par ailleurs sur un mode inhabituel. En effet, si le premier se charge du scénario et le second de la mise en couleur, tous les deux dessinent.

Il faut souligner la force des détails, la lumière chaude de l’Afrique contrastant avec les pages froides et dures sur l’Europe, la force du ton choisi qui, en nous promenant de ville en ville, permet de construire un vrai polar. Vivement la prochaine série.

Pour commander le livre

Un diamant sous la Lune : tome 2 Pierre noire

aux Editions Casterman .

Lire aussi

Un diamant sous la lune tome1.