Une « Maison des mondes africains » en projet à Paris

Maison es mondes africains
Maison es mondes africains

En 2017, dans son discours de Ouagadougou, le Président français Emmanuel Macron avait évoqué la nécessité de revoir les relations entre la France et l’Afrique. La restitution des œuvres d’art volées est un des piliers de cette politique, un autre sera la création en France et en virtuel d’une Maison des mondes africains. Une consultation sur ce sujet est ouverte ce jour par l’Elysée.

L’historien camerounais Achille Mbembe a remis, en octobre 2021, au Président  Emmanuel Macron, un rapport avec 13 propositions pour changer les relations entre la France et l’Afrique. Parmi celles-ci, figure la création de la Maison des mondes africains. Achille Mbembé précisait ainsi cette idée : «Quelque chose de nouveau et de puissant est en train d’émerger d’Afrique. C’est dans cette perspective qu’il faut situer la maison des mondes africains». Cette proposition a été reprise par la France et annoncée par le président de la République Emmanuel Macron, à Montpellier, le 8 octobre 2021, lors de la séance plénière du Sommet «Les Nouvelles relations Afrique-France : relever ensemble les défis de demain».

Lire la restitution d’œuvres d’art fédère les énergies au bénin

Emmanuel Macron, fraichement réélu à la Présidence française, poursuit donc cette perspective avec, aujourd’hui, l’ouverture d’une consultation publique. Elle porte sur la création d’un « Lieu pluridisciplinaire de création, de rassemblement, de découverte, d’information et d’innovation, cette «Maison» aura vocation à devenir une référence pour tous ceux qui s’intéressent à l’Afrique et/ou souhaitent y mener des projets, et ainsi incarner le profond renouvellement de notre relation avec le continent et avec ses diasporas ».

Lire le communiqué de presse de l’Elysée sur le lancement de la consultation

Cette consultation ouverte du 22 juin au 22 juillet, destinée aux jeunes de 15 à 30 ans, est ouverte en France et en Afrique sur le thème «Imaginons notre maison». « A l’issue, les contributions feront l’objet d’une synthèse et d’une restitution. Le président de la République pourra recevoir les jeunes contributeurs qui se seront démarqués par leur volonté de s’impliquer dans ce projet », précise le texte de l’Elysée.

Pour participer à la consultation visant à construire un lieu réel (en France) et virtuel entièrement dédié aux pensées et créativités africaines et à celles, portées en France, par tous ceux qui s’intéressent à l’Afrique, vous pouvez vous rendre sur la page dédiée de la Maison des mondes africains.