Une ivoirienne esclave au Koweït appelle son Gouvernement à l’aide


Lecture 1 min.
arton60235

Alors que les médias sont focalisés sur le retour de l’esclavage en Libye, il ne faut pas oublier que cette pratique a toujours cours dans de nombreux pays de la péninsule arabique.

Pour preuve, cette vidéo qui circule actuellement sur les réseaux sociaux où une jeune ivoirienne appelle son Gouvernement à l’aide depuis le Koweït.

YouTube video

« A bas l’esclave, à bas la Libye », scandaient les manifestants. Sur les banderoles, l’on pouvait lire : « Non à l’esclavage. L’homme noir n’est pas une valeur marchande. » L’initiateur du sit-in, le président du mouvement « On a tous compris, Wati sera », Mamedi Dramé, a fait le point de la situation des migrants noirs en Libye.

Lire aussi : l’article sur ce sujet sur afrik. Ils ont exigé aussi et surtout la libération immédiate des migrants qui ont été vendus, les mettre dans leurs droits et punir les individus qui pratiquent « ces actes ignobles ».

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter